Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2022 2 04 /10 /octobre /2022 06:42
20221003 Vincenzo Vecchi sera-t-il extradé ?

Vincenzo Vecchi  est sous le coup d’un Mandat d’Arrêt Européen (MAE) émis par la justice italienne en 2019 à la suite de sa condamnation à 12 ans de prison pour avoir participé au contre-sommet du G8 à Gênes en 2001, alors même qu’il vit, réfugié en France à Rochefort-en-terre, dans le Morbihan, en Bretagne, depuis 11 ans.

Et c’est sur la base d’une vieille loi prise à l’époque où les fascistes étaient au pouvoir en Italie, sous Mussolini, que Vincenzo est poursuivi.

La Cour de Justice européenne vient de donner son avis le 14 juillet 2022, autorisant l’application d’une loi fasciste dans l’Union Européenne.

In fine la décision reviendra à la Cour de cassation à Paris le 11 octobre 2022 !
Emission réalisée par Dissonances sur Radio Saint-Affrique
Partager cet article
Repost0
27 septembre 2022 2 27 /09 /septembre /2022 07:45
20220926 Une rentrée de merde à l’EN

La rentrée scolaire ne se passe pas bien, mais pas bien du tout. Il règne dans l’éducation nationale un climat de peur, de mépris qui explique en partie la désertion des profs et les nombreuses grèves.

Un tour d’horizon en région parisienne, au lycée Mozart du Blanc-Mesnil où le proviseur joue au despote, à Gennevilliers où il n’y a pas assez de profs et au lycée Joliot-Curie de Nanterre où un prof de math (Kai Terada) est suspendu pendant quatre mois sans motif (il vient d’être muté pour nécessité de service à compter du 26 septembre 2022 au lycée Jean-Baptiste Poquelin de Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines. )

Avec Sylvie, ancienne prof de Mozart (retraitée depuis deux ans, qui a exercé dans ce lycée pendant 17 ans, qui prend la parole pour ses collègues, car ceux-ci ont peur des représailles), un professeur des écoles de Nanterre et Kai Terada, une enseignante du lycée Galilée de Gennevilliers

Emission réalisée par L’actualité des luttes sur Fréquence Paris Plurielle

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2022 2 20 /09 /septembre /2022 07:49
20220919 Refus du travail dans l’Italie révoltée des années 1960-1970

Dans cette émission consacrée à un aspect central des théories critiques et des luttes autonomes de l’Italie révoltée des années 1960-70, Oreste Scalzone nous offre d’abord un aperçu des théories critiques du travail ("refus du travail" et "lutte contre le travail") développées au sein de l'opéraïsme.  Dans une seconde partie, il évoque quelques pratiques de «l’anti-travail» de l’Autonomie italienne ("auto-réductions", grèves des loyers, squats) et parle de leur vision non-programmatique du communisme comme désir de communisation et comme "mouvement réel qui abolit l'état actuel des choses" (Marx).

Avec Oreste Scalzone, protagoniste central de ces années-là.

Une émission des camarades de Sortir du Capitalisme

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2022 2 13 /09 /septembre /2022 09:19
20220912 Une histoire des résistances au travail 2

Avec une deuxième partie consacrée aux efforts des ingénieurs et des capitalistes de contrer cette résistance au travail aux moyens du taylorisme (chronométrage, spécialisation, déqualification) et du fordisme (travail à la chaîne), et surtout à une révolte généralisée des OS (ouvriers déqualifiés) au cours des années 68 contre l’intensification du fordisme, ce qu’on a appelé «l’anti-travail» surtout au sujet de l’Autonomie italienne. Avec une troisième partie [40 minutes] consacrée au post-fordisme, au procès de restructuration (précarisation, intensification, délocalisation du fordisme) d’un capitalisme en crise, aux mouvements actuels de résistance au travail au Bengladesh et en Chine, et enfin à une interrogation autour des conditions d’une révolution mondiale anti-travail

Avec Bruno Astarian, auteur de Aux origines de l’anti-travail (Échanges & Mouvements, 2005)

Une émission des camarades de Sortir du Capitalisme

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2022 2 06 /09 /septembre /2022 06:27
20220905 Une histoire des résistances au travail 1

Une émission d’histoire des résistances au travail, de «l’anti-travail» et des restructurations du procès de travail depuis l’industrialisation. Avec une première partie d’histoire de l’émergence du travail (comme forme d’activité spécifiquement capitaliste), de réinterprétation du luddisme comme lutte anti-patronale, comme lutte contre une restructuration technologique du procès de travail et comme moment de formation du mouvement ouvrier, et non comme «anti-travail» ou «anti-technologie», et enfin au sujet des résistances au travail (et non de «l’anti-travail») des ouvriers qualifiés au sein du syndicalisme de métier étasunien ou «révolutionnaire» français (Pouget) au tournant des 19ème-20ème siècles.

Avec Bruno Astarian, participant historique au mouvement de la communisation, rédacteur de hicsalta-communisation.com, auteur notamment de Les grèves de Mai-Juin 1968 (Échanges & Mouvements, 2003), de Aux origines de l’anti-travail (Échanges & Mouvements, 2005), de Le mouvement des piqueteros. Argentine 1994-2006 (Échanges & Mouvement, 2007), de Luttes de classes dans la Chine des réformes (1979-2009) (Acratie, 2009) et  L’abolition de la valeur (Entremonde, 2017).

Une émission des camarades de Sortir du Capitalisme

Partager cet article
Repost0
30 août 2022 2 30 /08 /août /2022 06:44
20220829 Les jeux olympiques sécuritaires

Dans l’émission de ce jour, nous vous diffusons la seconde session : Surveillance olympique : comment les Jeux ont pu servir à mettre en place ou tester le contrôle des populations.

À cette occasion, étaient présents d’autres collectifs dont certains avaient fait le déplacement depuis l’international, tels que Rio OnWatch, NOlympia Hamburg, NOlympics Los angeles, STOP JJOO pour Barcelone et les Pyrénées, mais aussi La Quadrature du Net, le Collectif de défense des Jardins d’Aubervilliers et Pleyel à Venir pour la France.

(Extrait du texte d’appel de la Rencontre internationale anti-Olympique)

« Des camarades du monde entier viendront à Paris parce que notre indignation est trop lourde à porter seul·es dans chaque ville. Certain·es D’entre nous ont perdu leur maison, leurs moyens de subsistance, leur communauté, leurs droits. Nous nous réunissons à Paris, car nous avons besoin d’écouter l’expérience des autres pour être mieux armé·es pour l’avenir.»

Partager cet article
Repost0
23 août 2022 2 23 /08 /août /2022 12:46
20220822 JO 2024 : écologie et grennwashing olympique

Saccage 2024, rassemblant des collectifs et des associations de Seine-Saint-Denis et de ses alentours qui défendent leurs espaces de vie menacés par la préparation et la tenue des Jeux Olympiques, organisait ie 21 mai à l’Université Paris 8 Saint-Denis une rencontre anti-olympique.

Etaient présents d’autres collectifs dont certains d’entre eux avaient fait le déplacement depuis l’international, tels que Rio OnWatch, NOlympia Hamburg, NOlympics LOS ANGELES, STOP JJOO pour Barcelone et les Pyrénées, mais aussi La Quadrature du Net, le Collectif de défense des Jardins d’Aubervilliers et Pleyel à Venir pour la France.

Le thème de la première session du 21 mai 2022, que nous entendrons dans cette émission, était : saccage écologique et greenwashing olympique : peut-on empêcher les prochains «Jeux les plus verts de l’histoire» ?

Partager cet article
Repost0
16 août 2022 2 16 /08 /août /2022 16:06
20220815 Technopolice : une surveillance sous surveillance

Partout sur le territoire français, la Smart City révèle son vrai visage : celui d’une mise sous surveillance totale de l’espace urbain à des fins policières. 

Le vendredi 22 avril 2022 avait lieu une “cartopartie”. Soit, une promenade cartographique groupée dans les rues de Paris. Celle-ci visant à repérer, observer et photographier des caméras de surveillance dans l’espace publique, pour pouvoir, par la suite, les reporter sur une carte collaborative.

Cette déambulation guidée, prompte aux discussions et interrogations, était animée par des personnes de la Quadrature du Net et du collectif Technopolice. Le rendez-vous était donné à proximité du métro Stalingrad, à la frontière entre le 10e et le 19e arrondissement, pour arriver à la librairie du Pied-à-Terre, située, elle, dans le quartier de Château rouge dans le 18e arrondissement. C’est dans cette dernière qu’a pu se tenir de plus amples débats sur l’appareillage techno policier et son monde totalitaire.

C’est la restitution sonore de cette action, que nous vous proposons dans l’émission de ce jour.

Partager cet article
Repost0
9 août 2022 2 09 /08 /août /2022 14:19
20220808 Un panorama de la situation au Brésil

À l’occasion des 10 ans de l’association APUII (Alternatives pour des projets urbains ici et à l’international) qui se déroulait le samedi 11 juin, nous avons pu rencontrer deux personnes qui viennent du Brésil : 

– Pedro Stillo accélérateur social dans la communauté du Bode située au Brésil dans la région Mato Grosso; et communicateur périphérique au sein du collectif ” du pain et de la peinture”, projet social qui intègre de nombreux communicants au sein duquel a été développé un projet de la “radio marchante” radio locale et mouvante qui informe les habitants des favelas.

– Tassia représentante du collectif ” plus de culture à Ibura” et qui vient de Recife, capitale de l’État du Pernambouc au Brésil qui est le principal centre économique et touristique de la région.

Nous allons parler avec eux de la situation actuelle au Brésil, des prochaines élections et des actions menées par ces collectifs

Partager cet article
Repost0
2 août 2022 2 02 /08 /août /2022 13:05
20220801 L’Asie en ébulition

Le Sri Lanka s’enfonce dans une crise économique qui s’aggrave de jour en jour, la pire depuis l’indépendance du pays il y a 74 ans. Une grande partie de la population sri lankaise ne peut plus vivre, elle doit faire des queues interminables pour faire face aux pénuries de produits alimentaires, de carburants, de médicaments, quand elle en a encore les moyens.

La population Sri-lankaise depuis plusieurs mois est en insurrection, des dizaines de milliers de manifestants défient le gouvernement, incendiant les maisons des riches propriétaires, les traquant dans les rues.

Le mouvement paysan sri lankais s’est inspiré du soulèvement des paysans indiens qui a ébranlé le pouvoir de Modi en Inde, et cela a débloqué la situation politique au Sri Lanka en contribuant à donner des objectifs politiques au mouvement des prolétaires sri lankais. Il en est de même au Pakistan. Le gouvernement militaro-islamiste d’Imran Khan est tombé le 9 avril sous la pression populaire à la date où les sri lankais occupaient les abords de la présidence à Colombo, mais c’est l’opposition bourgeoise qui en a tiré les fruits, prenant la place de l’ancien gouvernement en ayant la volonté d’avoir tout changé pour que rien ne change fondamentalement.

Jacques Chastaing nous parle de la situation avec un point sur le mouvement paysan indien et le mouvement Pakistanais.

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2022 1 18 /07 /juillet /2022 11:31
20220718 Taule ondulée

Pour mieux comprendre le présent, il est nécessaire de faire un tour dans le passé.

Au début des années 1980, avec l’arrivée de la gauche au pouvoir, les ondes se libèrent pour se libéraliser par la suite. Les expériences sont multiples sur tout le territoire. Avec Christophe Soulier, nous allons évoquer l’expérience de Taule ondulée sur radio Trouble fête, une émission anti carcérale qui voit le jour sur Limoges au tout début des années 80. Christophe Soulier est également l’auteur d’un excellent livre sur l’histoire du CAP, comité d’action des prisonniers : Liberté sur parole.

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2022 2 12 /07 /juillet /2022 13:08
20220711 Deliveroo : la question du travail dissimulé

Deliveroo est fondée en 2013. En 2015, la société est présente dans douze pays et 84 villes, et passe la barre du million de commandes et des 1 000 restaurants partenaires en France en 2015 et 2 000 restaurants avec 2 000 livreurs en juillet 2016. Elle lève cette année-là 195 millions de dollars, puis 275 millions en août 2016 pour sa cinquième collecte de fonds. Plusieurs fonds d’investissement ont participé à ce dernier tour de table dont General Catalyst (américain) ou encore Bridgepoint (britannique).

La justice vient de rendre son jugement, ce mardi 19 avril. L’entreprise Deliveroo est condamnée à la peine maximale prévue par la loi : 375 000 euros d’amende pour travail dissimulé. Le verdict est historique. Il reconnaît que les livreurs de cette plateforme auraient dû travailler comme salariés. Et non comme auto-entrepreneurs.

Dans l’émission de ce jour, nous sommes en plateau avec Hichem, du syndicat SUD commerce et service Île-de-France et en sa compagnie, nous revenons sur le procès de l’entreprise Deliveroo et sur la signification du verdict.

Partager cet article
Repost0