Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 10:01

Le 24 mai 2012, l'entreprise Mondial Mateflex, située sur la zone industrielle de Crancey, une société spécialisée dans la fabrication de matelas, décidait de se séparer d'une partie de ses quarante-quatre salariés au motif d'une importante baisse de production liée à la perte de son principal client, la société But.

La CFDT, chargée de la défense le 25 juin prochain devant la barre des prud'hommes de Troyes de sept des neuf salariés licenciés, fait remarquer que «Alors que la direction vient de licencier neuf salariés, suite au départ de But, on s'aperçoit que les 35 heures ne suffisent pas pour assurer la fabrication des matelas et des sommiers, la direction utilisant alors les heures supplémentaires pour répondre aux besoins de la production». L'obligation de reclassement incombant à l'employeur n'aurait été pas respectée «rendant donc les licenciements dénués de cause réelle et sérieuse».

«En aucune manière cette situation ne permet d'engager des licenciements, tout du moins de la manière avec laquelle ils ont été décidés il y a un an à l'encontre de ces neuf salariés».

Partager cet article

Repost0

commentaires

fricadel 31/08/2014 08:52

c est vrai tous ça pour le pdg ce fait du fric sur le dot des ouvriers a se jour plus de treizieme mois que gelet l anciennetée et plus le droit etre malade si pas content degager voilat le terme de travaillier mateflex et il part plusieur foit en vacance nouvelle voiture resto a gogo et nous les salariers salaire baisse de plus en plus.