Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 16:22

Ce jeudi matin, dès 7h30, une dizaine d'anciens salariés d'Ardennes Forge en colère se sont rassemblés devant la direction du travail des Ardennes à Charleville-Mézières.

Ils refusent de rembourser une partie des indemnités obtenues après la fermeture de l'entreprise en 2008. Ils ont reçu un courrier leur demandant de rembourser sous 15 jours des sommes allant de 12 000 à 20 000 euros.

Ils ont décidé de mener plusieurs actions jusqu'à être reçus par le Préfet.

La plupart de ces anciens salariés n'ont pas retrouvé de travail.

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 16:21

Leur entreprise, endettée à hauteur de 6 millions d’euros, est mise en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Sedan.

81 employés, dont 55 chauffeurs, les membres du service administratifs ainsi que les agents de quai, vont perdre leur emploi. Les «Michaux» espèrent obtenir une prime supra légale de licenciement. Ils bloquent le dépôt de leur entreprise depuis dimanche soir.

 

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 16:19

Placé en redressement judiciaire en juillet 2016, Chemery, entreprise spécialisée dans les installations électriques ; semblait remonter la pente en décembre, lorsque le tribunal de commerce de Saint-Quentin lui avait donné un nouveau sursis.

Alors que la société comptait encore 29 salariés en septembre 2016, dernièrement ils n’étaient plus que 19. Des licenciements, ainsi que des démissions, des départs volontaires et un départ en retraite avaient largement diminué les effectifs depuis novembre 2016.

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 09:29
130 salariés sur le carreau avec la fermeture de la Matt fin 2019

Après des mois de langue de bois, c’est désormais officiel : l’usine Matt, implantée depuis 40 ans à Chaourse, en périphérie de Montcornet sera définitivement fermée par son propriétaire Trèves, fin 2019. L’annonce en a été faite hier lundi en fin de journée aux membres de l’intersyndicale lors d’une rencontre avec le médiateur désigné par le préfet et le directeur départemental du travail.

 

Aujourd’hui, les 130 salariés poursuivent un 7e jour de grève. Mais ils ont été sommés par le groupe Trèves de laisser pénétrer deux camions dans l’entreprise, faute de quoi les négociations en cours seraient interrompues. En fait de discussions, les représentants de l’intersyndicale en sont à solliciter les meilleures conditions de départ pour les salariés qui seraient licenciés. Il y a quelques jours, la prime supra légale proposée par Trèves se limitait à 25 % de mois de salaire par année d’ancienneté. Les syndicalistes exigent 3 000 euros par année de présence dans l’entreprise.

 

À 14 heures aujourd’hui, une manifestation rassemblera salariés, et collègues de Goodyear et de Toyota. En revanche, il a été expressément demandé aux élus, défaillants selon les salariés, de ne pas se joindre au cortège «afin d’éviter tout débordement». Ceci à la suite de la venue dimanche sur le site des maires de Chaourse, Montcornet, du président du conseil départemental et de l'ex député de le Laon qui a déclaré qu'il ne les soutiendrait pas tant qu'ils seront dans l'illégalité avec le blocage du site.

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social Luttes
commenter cet article
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 09:10
L’angoisse des salariés de Primagaz de Reims face à un plan social

Primagaz, créée en 1934, est la filiale française du hollandais SHV Gas réalise 460 millions d'euros de chiffre d'affaires. Elle est associée à AVIA et Engie pour le développent du GNV (gaz naturel véhicule).

Primagaz est en pleine restructuration. Annoncée le 10 mai, cinq sites sont touchés, soit 82 emplois. Primagaz avait inauguré son pôle énergie nord-est à Reims le 8 novembre 2011 et va fermer ses portes le 1er octobre prochain. 20 salariés sont concernés.

Les vingt salariés se sont regroupés devant leur entreprise vendredi après-midi pour manifester contre un projet de regroupement de certaines activités de leur groupe sur les sites de Nantes et Lyon. Des négociations sont en cours, mais les représentants du personnel des sites concernés estiment que les propositions de reclassement sont insuffisantes.

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 09:08

La situation financière de l’Office rémois des retraités et des personnes âgées est instable depuis 2011. Mercredi matin, l’annonce a été faite du licenciement de 4 personnes (2 du service administratif et 2 emplois de service). L’Orrpa employait 23 salariés (17 salariés en ETP et 17 vacataires).

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 11:47
Les salariés de la Matt en grève

Les salariés de la manufacture de textiles (Matt) de Chaourse sont en grève depuis mardi. Leur lutte pour obtenir le maintien de leur emploi se heurte toujours au silence du groupe Trèves.

 

Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, est venu hier matin à la rencontre des salariés et des représentants syndicaux. Il a rappelé que la refonte du code de travail et les ordonnances à suivre dans quelques semaines étaient de nature à inquiéter les salariés.

 

L’ensemble des 130 salariés de la Matt défilé hier dans les rues de Montcornet en compagnie des responsables de l’intersyndicale, CGT, FO, CFDT et CFTC. Ils se disent prêts à durcir leur mouvement.

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 11:45

C’est un nouvel épisode dans le bras de fer qui oppose depuis plus de cinq ans le régime de garantie des salaires (AGS) aux 47 anciens employés d’Ardennes Forge. Une mise en demeure, arrivée jeudi par courrier recommandé, enjoignant ces derniers de rembourser des sommes allant de 6 000 à 24 000 euros chacun. À quelques jours de l’examen du dossier par la Cour de cassation.

 

En 2010, les ex-salariés de la fonderie avaient obtenu au total 900 000 euros d’indemnités des prud’hommes pour licenciement sans cause réelle et sérieuse et travail dissimulé. A la suite de la décision prud'homale de 2010, l'AGS avait plaidé pour une exécution provisoire et une consignation de la somme en attendant l'arrêt de la cour d'appel. Mais par référé, les ex-salariés en avaient obtenu le paiement. En mars 2012, la cour d'appel de Reims, saisie par la Caisse de garantie des salaires (AGS, organisme patronal), a revu à la baisse les dommages et intérêts accordés en première instance, ramenant le total des indemnités à 470 000 euros.

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social Justice
commenter cet article
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 14:53

Basée à Sainte-Savine dans l'Aube, Eppe Services appartient depuis octobre 2015 désormais à l'entreprise Rault, installée à Aigurande dans l'Indre. Cette cession est interveue quelques mois après que le groupe Eppe ait vendu l'activité feuille de cette filiale à l'imprimerie Le Révérend située dans la Manche.

L'imprimerie Rault, qui emploie actuellement quatre-vingt-onze salariés à Aigurande, est donc placée en redressement judiciaire. Des décisions différentes ont été prises concernant les filiales de ce qui est aujourd'hui une holding. Rault Financière bénéficie d'une procédure de sauvegarde. Procédure de sauvegarde également privilégiée pour EPPE Services, filiale notamment spécialisée dans les étiquettes adhésives, le packaging et l'impression continue. Eppe Services emploie aujourd'hui trente-cinq salariés.

Sur les 35 salariés de l’imprimeur aubois, 16 vont perdre leur emploi.

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 16:05

Une soixantaine d’équipiers des restaurants McDonald’s de Soissons et Villers-Cotterêts étaient en grève à la mi-journée ce mercredi. Les salariés soutenus par la CGT et leur représentant national, Loïc Roldan, venu d’Elbeuf (Seine-Maritime) ont protesté bruyamment devant l’enseigne situé dans la zone commerciale de Cora à Soissons. Les grévistes réclament une hausse de salaire (13 € brut de l’heure, contre 9,76 € actuellement), un treizième mois et de meilleures conditions de travail (organisation des plannings, recrutement d’effectifs…).

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 20:28

La grève a pris fin pour les salariés de l’entreprise Tarkett, spécialisée dans les revêtements de sol.

«La direction a accordé quelques avancées. Même si elles ne sont pas à la hauteur de ce que nous avions demandé, les salariés grévistes ont décidé d’arrêter le mouvement, affirme le délégué syndical CGT. On a obtenu une augmentation générale d’1,5 % avec un talon de 40 euros. Une prime exceptionnelle de 1 000 euros brut sera accordée à chaque salarié, quelle que soit sa catégorie socioprofessionnelle.»

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 10:53
Manifestation contre la fermeture du bloc opératoire de Vitry-le-François

Le personnel hospitalier, soutenu par la CGT, mais pas par la CFDT, majoritaire au sein de l'établissement,, a réuni près de 400 personnes, ce samedi, pour protester contre la fermeture de la chirurgie et du bloc opératoire annoncée le 31 mars 2017 par la direction de l’hôpital. Après la maternité en 2015, c’est la chirurgie et le bloc opératoire qui fermeront leurs portes fin 2017 ou début 2018. Saint-Dizier récupérera cette compétence.

Dans un communiqué, l’ARS (Agence Régionale de Santé) indique que «l'hôpital enregistre une baisse continue de l’activité chirurgicale (les séjours relevant de la chirurgie sont passés de 437 en hospitalisation complète à 320 entre 2015 et 2016 et de 364 à 286 pour l’activité ambulatoire ; les prévisions pour 2017 anticipent encore une diminution de 4,5% par rapport à 2016).» Elle ajoute que «cette évolution défavorable s’explique notamment par un fort taux de fuite de la population vers d’autres établissements plus importants. (…) «Au-delà de l’évolution défavorable de l’activité, l’établissement fait face à des difficultés de recrutement médical et paramédical. Il est également confronté à la nécessité de remplacer une partie de l’équipement biomédical pour maintenir le niveau de qualité et de sécurité des soins, sans avoir les moyens de le financer compte tenu du niveau d’activité. (…) Enfin, l’établissement connaît des difficultés financières (déficit cumulé de 3,2 millions d’€ en 2016 et prévision de - 2,5 millions d’€ en 2017) malgré des réorganisations

Une nouvelle offre de soins devrait voir le jour en 2019 à Vitry-le-François, avec la création d’un Centre soins-études pour les 12-25 ans au sein du Centre Hospitalier (établissement psychiatrique soins-études) de 60 lits portés par la Fondation Santé des Etudiants de France dans la région Grand Est. Un projet d’ouverture d’un plateau technique de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) est à l’étude. 20 lits supplémentaires seraient installés. L’hôpital aurait donc une offre de 50 lits de Soins de Suite et de Réadaptation, à vocation polyvalente et gériatrique, ce qui en fera le centre de référence du bassin au sein du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Marne Haute-Marne Meuse.

Toujours selon le communiqué de l’ARS, «les professionnels, médicaux et non médicaux, concernés par cette opération de réorganisation bénéficieront d’un accompagnement individualisé, leur permettant de trouver une nouvelle affectation dans l’établissement voire réfléchir à une nouvelle évolution qu’ils souhaiteraient donner à leur carrière. L’ARS accompagnera l’établissement sur le plan financier afin de mener à bien cette opération.»

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Santé Social
commenter cet article