Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 10:18

Le tribunal de police de Charleville-Mézières s’est prononcé, hier matin, sur la plainte du réseau Sortir du nucléaire, déposée à l’encontre d’EDF pour infraction au droit du travail.

La société a été relaxée, les faits qui remontaient à août 2012 étant prescrits.

L’autorité de sûreté nucléaire (ASN) qui tient le rôle de l’inspection du travail en la matière, avait constaté des violations de la durée légale de temps de travail et de repos quotidien d’un salarié, lors de la phase de redémarrage d’un réacteur à la centrale de Chooz, à la suite d’un arrêt programmé pour entretien.

EDF considérait que la réparation de la panne sur une pompe de refroidissement, qui avait nécessité ce dépassement du temps de travail, était une obligation qui s’imposait à l’entreprise, précisément pour des raisons de sécurité.

Partager cet article

Repost0

commentaires