Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 10:35

«Cette initiative ne se fait pas à l'encontre de la société Brico-dépôt ou du groupe Kingfisher mais uniquement contre le directeur du dépôt de Prix-lès-Mézières. Nos revendications ne portent pas sur les salaires, le fonctionnement de l'entreprise… uniquement contre la dictature que nous impose cette personne». Le tract distribué aux clients hier, dès l'ouverture du magasin Brico-dépôt à Prix-lès-Mézières, sur le parking, par une cinquantaine de salariés soutenus par la CGT est sans équivoque.

«Ambiance déplorable, conditions de travail et de sécurité intolérables, accidents et arrêts de travail», le tract dénonce des problèmes de gestion mettant en péril la sécurité des salariés et des clients. Trop de stock en réserve, retard dans l'achat du film de protection et de chaussures de sécurité, faute de budget. «Et à côté de ça, le directeur refait faire son bureau et la salle de pause».

Outre des mauvaises conditions de travail, les salariés se plaignent de devoir reporter leurs vacances à des dates imposées.

L'accident qui s'est produit récemment a été «l'élément déclencheur». Une porte de garage a failli écraser un enfant.

Vendredi après-midi, le responsable régional des ressources humaines s'est rendu sur place ; en revanche la direction régionale qui avait annoncé sa venue n'a finalement pas bougé.

Partager cet article

Repost0

commentaires