Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 18:26

Il habite dans le département du Maine-et-Loire et travaille pour la société soissonnaise United Savam, groupe Norbert Dentressangle, depuis près de dix ans. Depuis l'été dernier, après une sanction disciplinaire pour une erreur qu'il a contestée, les échanges épistolaires avec sa direction n'ont pas cessé. Le dernier courrier date du 26 février. Une lettre recommandée. Une de trop pour le routier. Il était convoqué à un entretien préalable à une éventuelle sanction. Il y a quelques jours, il a voulu mettre fin à ses jours en utilisant son camion.

Lui est délégué syndical FNTR (Fédération nationale des transporteurs routiers) chez United Savam, groupe Norbert Dentressangle à Soissons.

Selon lui, les chauffeurs routiers subissent des pressions : «Moi-même, j'ai déjà eu cinq mises à pied pour des motifs dérisoires». L'été dernier, lui et un autre syndicaliste s'étaient sentis à ce point inquiétés lors d'une altercation sur le site soissonnais que les deux hommes s'étaient réfugiés dans un local syndical. Ils s'y étaient enfermés. Son collègue avait fait un malaise et avait été transporté aux urgences de Soissons.

«On est devenu des morceaux de viande. Il n'y a aucun respect. On sanctionne pour un oui ou pour un non On ne licencie pas à la Savam. On pousse à bout, on écœure pour que le chauffeur parte de lui-même».

«Cinq personnes différentes ont porté plainte» contre leur employeur. Le parquet de Soissons confirme qu'il existe des plaintes. Les enquêtes ne sont pas terminées.

Partager cet article

Repost0

commentaires