Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 14:39

«J'estime qu'il y a déjà au moins 150 personnes décédées pour avoir été exposées à l'amiante utilisé chez Foseco».

Foseco s'est installée en 1961 à Donchery et la production y a cessé en 1994. L'usine fabriquait des pièces pour la fonderie et la sidérurgie. Elle compta jusqu'à 500 salariés et sur plus de trois décennies, au moins 3 000 personnes y travaillèrent, si l'on compte les intérimaires et les sous-traitants. L'amiante y était utilisé par wagons entiers.

Officiellement, après la fermeture de l’usine, les déchets ont été évacués. C’est un secret de Polichinelle, une partie a servi à combler un étang à Donchery même. Le site lui-même a fait l’objet d’un désamiantage dont la qualité même laisse sceptique l’Addeva.

Sur le site du ministère de l’Ecologie, la base de données consacrée aux sites, sols et sous-sol pollués (ou potentiellement pollués), existe bien une fiche consacrée à Foseco. Ou plus précisément à la décharge de l’ancienne usine (soit 17.000 m3 de déchets sur plus d’un hectare). A aucun moment, il n’est pas fait mention d’amiante. Mais les services de l’Etat notent que la qualité des eaux souterraines demeure surveillée : «La concentration en manganèse a fortement diminué (bien qu’elle reste toujours très fortement supérieure aux normes de potabilité). En revanche, la teneur en trichloréthylène reste constante» lit-on sur la fiche…

Au-delà des salariés (ouvriers, administratifs, cadres) de l’usine, les populations environnantes ont-elles été exposées et donc éventuellement «mises en danger» ? Un dépôt d'une plainte contre la société Foseco et contre X avec constitution de partie civile, aura lieu ce mardi, «pour homicides involontaires, blessures involontaires, mise en danger de la vie d'autrui et non assistance à personne en danger».

Si les procédures judiciaires liées à l'amiante sont nombreuses devant les prud'hommes et, surtout, devant le tribunal des affaires de sécurité sociale, c'est la deuxième fois seulement dans le département qu'une plainte pénale est déposée. Un premier dossier est à l'instruction concernant Deville (Charleville).

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Santé
commenter cet article

commentaires