Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 14:58

En soutien à l’un de leurs collègues, sanctionné selon eux «à tort» par la direction, l’ensemble des salariés de la branche production de l’usine Resinoplast à Reims – soit 55 personnes –, se sont mis en grève lundi. Dans les services annexes, quelques employés – sur les 125 que compte l’entreprise de chimie de «spécialités» fabriquant du PVC et des matières plastiques pour les disques vinyles et l’automobile – ont également marqué leur solidarité.

«C’était un dimanche midi. Notre collègue, qui travaille en cinq-huit, a pris son poste comme d’habitudeSon chef d’équipe, victime d’un ennui de santé, a prévenu qu’il ne pouvait pas venir. Mais le cadre d’astreinte n’a pas voulu se déplacer. Il n’y avait donc aucun encadrement pour la technique et la sécurité. Le collègue a décidé de faire valoir son droit de retrait. La direction l’a sanctionné par un avertissement. C’est une injustice».

Après plus de deux jours de grève, le conflit a trouvé une issue favorable, ce mercredi après-midi. «La direction a annoncé la neutralisation de la sanction et classé le dossier sans suite». L’ensemble des grévistes ont repris le travail dans la foulée.

Partager cet article

Repost0

commentaires