Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 19:14

Le procès en appel mercredi 10 septembre à Reims de 2 camarades.

Du nouveau au niveau de l'appareil répressif.

Un ingénieur musulman interdit dans les centrales

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 19:15

Intervention de Pierre Stambul, co-président de l'Union Juive Française pour la Paix (UJFP) le 30 juillet 2014 aux rencontres libertaires d'Eychenat.

Intervention Sonia Fayman pour l’UJFP à Bonneuil sur Marne le 29 août 2014.

Pour comprendre la situation à Gaza

20140901 Israël, Palestine, Gaza
Partager cet article
Repost0
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 12:15

Faut-il démanteler les centrales nucléaires ? Et les trimardeurs du nucléaire la-dedans ?
Rediffusion de l'émission du 19 mai 2014

20140721 Trimardeurs du nucléaire et démantèlement
Partager cet article
Repost0
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 20:43

Alors que deux ouvrières de Latécoère-Tunis sont en grève de la faim pour obtenir la réintégration des syndicalistes licenciées, retour en 4 parties avec Monia Dridi sur un conflit exemplaire :

Après la chute de Ben Ali, la conquête des droits

Stratégies patronales de répression syndicale

Délocalisation et solidarité internationale

Trahison de la bureaucratie syndicale

Emission réalisée par La Locale à Saint-Girons

Quelques semaines après la chute de Ben Ali, un syndicat UGTT est créé dans l’usine Latelec (filiale du groupe français Latécoère, producteur d’équipements aéronautiques pour Airbus, Dassault, etc.) situé à Fouchana, en banlieue de Tunis. Porté par des ouvrières, il est l’illustration de cet élan révolutionnaire. Très vite, la direction lui déclare la guerre. Harcèlement, menaces, tentatives de corruption : fortes de multiples mobilisations, les travailleuses ne cèdent pas. Les conquêtes sociales sont à la taille de leur combat : encadrement des heures supplémentaires, respect des normes d’hygiène et de sécurité, augmentation des salaires… Bientôt, la direction réprime les syndiqué-es : mises à pied, violences, puis licenciements abusifs de 10 travailleuses, dont les 3 déléguées syndicales, déclarés illégaux par l’Inspection du travail.

Depuis des mois, Sonia Jebali, Monia Dridi et Rim Sboui se battent pour leur réintégration. Pour briser définitivement la lutte des ouvrières tunisiennes, Latelec a rapatrié en France une partie de sa production : en quelques mois, le site de Fouchana est passé de 450 salarié-es à 160, mettant de fait au chômage des centaines de salarié-es.

20140714 Luttes sociales en Tunisie
Partager cet article
Repost0
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 19:26

Procès à Nantes ce 7 juillet d'un opposant.

Bilan des 5 et 6 juillet à Notre Dame des Landes

20140707 Notre Dame des Landes
Partager cet article
Repost0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 19:07

Depuis un an que l'EPSM de Caen est en lutte contre un plan de redressement financier, celle-ci est devenue un symbole de la résistance aux politiques de restriction imposées par les différent-es ministres de la santé, pour faire payer aux hospitaliers la pénurie de moyens, et maintenant du refus de la criminalisation de l'action syndicale.

Ce n'est que grâce aux efforts consentis quotidiennement par les hospitaliers, que les hôpitaux continuent à fonctionner. Partout la même dégradation des conditions de travail (baisse des RTT, glissement de tâches, diminution d’effectifs, travail en 12h...), déqualification des personnels, remisés au rang de simple variable d’ajustement budgétaire. La qualité des soins, est reléguée au négligeable, face au rouleau compresseur totalitaire des protocoles et du process qualité. Pas question d'humanité, mais de rentabilité!  

Face à cette attaque frontale, les hôpitaux en lutte sont nombreux  (Sarlat, Angers, Beauvais, Digne, Sète, Saint-Avé, St Jean d’Angely, Marseille, Plaisir-Grignon, Korian, Maison Blanche à Paris, Guillaume Régnier à Rennes, Paul Guiraud à Villejuif, EPSM à Caen, CHUM en Martinique...) et chaque jour de nouvelles mobilisations voient le jour partout en France. Malgré la révolte qui gronde, les revendications des hospitaliers restent peu visibles. (...)

La suite dans Courant alternatif de n° 242 de juillet 2014

Interview de 2 salarié-e-s de l'EPSM de Caen

20140630 Luttes dans les hôpitaux
Partager cet article
Repost0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 19:26

Grève des cheminots, grève des postiers, mouvements des intermittents et des précaires…

Des actions communes ont lieu, comme aujourd’hui à Roissy avec les intérimaires qui occupent l’agence Critt, ou demain devant l’assemblée nationale à l’appel des cheminots…

Un reportage sur la journée du 17 à Paris et une intervention en directe de l’AG unitaire à la Grande Halle de la Villette.

Pour info, une AG des intermittents a eu lieu à Reims ce matin.

21040623 Vers une convergence des luttes ?
Partager cet article
Repost0
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 19:54

Quelques repères historiques :

1885 : Partage de l’Afrique entre puissances européennes. Attribution du Rwanda à l’Empire allemand.

1918 : Le Rwanda passe sous occupation belge, mandat accordé par la S.D.N. (Société des Nations).

1946 : Passage du Ruanda-Urundi sous le statut de la Tutelle belge au nom de l’ONU.

1957 : Publication du manifeste des Bahutu avec l’aide de missionnaires catholiques. Le Tutsi y est désigné comme une race étrangère. Aide des Pères Blancs et du Mouvement ouvrier chrétien belge à la «révolution hutu».

1962 : 1er juillet, indépendance de la République rwandaise. Premiers raids de réfugiés Tutsi entraînant des représailles massives sur la population civile tutsi : milliers de morts en présence de l’armée coloniale belge. L’appartenance ethnique devient un élément déterminant de la vie sociale : accès à l’emploi, à l’éducation, aux postes administratifs.

1963 : Orchestration du «petit génocide» de Gikongoro par Kayibanda. Plusieurs dizaines de milliers de victimes. Fuite de 200 000 Tutsi vers l’Ouganda, le Zaïre, le Burundi.

1973 : Février : nouvelle vague de persécutions anti-Tutsi : pogroms sanglants, expulsion des Tutsi de l’administration, de l’éducation. Épuration ethnique des élèves du secondaire et des étudiants de l’Université.

Juillet : coup d’état militaire d’un Hutu du nord, Juvénal Habyarimana. Assassinat de plus de 50 membres de l’administration et du gouvernement.

1990 : 4 octobre : intervention française (opération Noroît) sur décision de François Mitterrand. 150 hommes du REP (Régiment Étranger des Parachutistes) sont envoyés au front, suivis des Belges et des Zaïrois. Mitterrand ajoute ensuite 450 hommes. Les 3000 Zaïrois sont renvoyés chez eux à cause des nombreuses exactions qu’ils commettent.

Nuit du 4 au 5 octobre : simulation d’une attaque sur Kigali avec le concours des militaires français.

5 octobre : discours d’Habyarimana expliquant que l’ennemi avait attaqué la capitale. État de siège, couvre-feu intégral, appel à la vigilance et à la délation. Arrestation de 10 000 Tutsi et d’opposants politiques Hutu.

8 octobre : massacre de civils Tutsi, les Bahima : un millier de victimes. D’autres massacres se poursuivront au cours des jours suivants.

Juillet 1992 : déplacement de 300 000 personnes en raison des combats dans le Nord.

Fin août 1992 : massacre de Tutsi dans la région de Kibuye (ouest du pays)
«Couverture» par le Crédit Lyonnais d’un contrat égyptien de 6 millions de dollars de fourniture d’armes au Rwanda. Livraison pour 86 millions de dollars d’armes par an par une manufacture d’armes sud-africaine.

6 avril 1994, 20h30 : l’avion ramenant d’Arusha le président Habyarimana et le président du Burundi est abattu à Kigali. Les tueries commencent aussitôt.

9 avril 1994 : Opération Amaryllis : la France envoie des troupes à Kigali, ainsi que la Belgique, pour évacuer les expatriés. Évacuation de Madame Habyarimana et des membres éminents de sa famille. Le ministère de la coopération, sur ordre de Mitterrand, lui remet un chèque de 200 000 francs pour ses frais personnels. Le gouvernement intérimaire se constitue à l’ambassade de France et au ministère de la défense sous la houlette de l’ambassadeur de France et du Colonel Bagosora.

Fin juin 1994 : Opération Turquoise. La France prend le contrôle d’une partie du territoire Rwandais sous prétexte de sauver les Tutsi. Cette opération permettra en fait d’exfiltrer nombre de génocidaires qui pourront s’enfuir par le Zaïre. Afflux de 2 millions de Hutu au Zaïre. Début de l’épidémie de choléra qui va émouvoir le monde entier et passer sous silence le génocide de plus d’un million de Tutsi.

20140316 Rwanda

Interview de Alain Gauthier du «Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda» (CPCR).

https://www.wetransfer.com/downloads/e64301d7e838d9f1f4671a261f250ce520140616200808/4629db

Partager cet article
Repost0
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 19:19

Nous sommes plusieurs collectifs, associations et personnes qui militent, habitent ou travaillent dans le 20ème arrondissement. Nous développons au quotidien des actions de solidarité et nous nous organisons pour se réapproprier les biens et les espaces publics. Ce que nous faisons, vous l’avez peut-être déjà vu, ou vous en avez peut être entendu parler : une cantine populaire, un soutien aux mal-logés et aux sans-papiers rue des Pyrénées, une redistribution de nourriture et de vêtements à Ménilmontant, des luttes pour l’accès à l’avortement et aux droits des femmes devant l’hôpital Tenon , des concerts dans la rue pour l’accès à une culture populaire aux amandiers, de l’entraide scolaire sur des bases d’émancipation à Couronnes, de l’antiracisme de quartier, ou de l’autodéfense populaire un peu partout. Notre objectif n’est pas de se limiter à faire de l’animation de quartier, mais de contribuer au quotidien à lutter contre le système capitaliste qui implique l’exploitation des travailleurs et des chômeurs, dans des conditions encore pire pour les femmes et les immigrés. Nous organisons ce CONCERT/MANIFESTATION pour se rencontrer. La réappropriation de notre culture populaire au même titre que celle de la rue est un moyen pour parler de nos idées et échanger avec celles et ceux qui vivent et travaillent dans le quartier de tout ce qu’on pourrait faire ensemble. Dans cet esprit la manif ira à la rencontre de différent lieu de luttes passées et présentes.

20140602 Le 20ème prend la rue

Et aussi un suivi sur les luttes de postiers, la lutte des salariés de Tecsom dans les Ardennes.

Et enfin, la DGSI, c'est quoi ?

Partager cet article
Repost0
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 19:23

Prétendant réunifier le système ferroviaire, tout en maintenant le statut des cheminots, Frédéric Cuvillier, alors ministre délégué aux transports, avait présenté un projet de loi portant réforme du système ferroviaire, en conseil des ministres, le 16 octobre 2013.

Depuis, les présidents de la SNCF et de RFF se font les VRP de ce projet cousu sur mesure pour préparer la généralisation de la Concurrence et l’ouverture au marché. Mais pendant qu’ils tentent de rassurer les cheminots, ils poursuivent les politiques dévastatrices menées ces dernières années en poussant la réforme avant la réforme.

Ce projet s’inscrit dans la poursuite des choix politiques qui ont conduit à l’éclatement de la SNCF pour créer RFF en 1997, la privatisation du transport ferroviaire de marchandises depuis 2003, l’émiettement de l’entreprise par activités, les profondes réorganisations/restructurations, les suppressions massives d’emplois. Tout ce qui génère les dysfonctionnements dans la production ferroviaire au quotidien, impactant tous les services, tous les métiers, impactant la qualité de transport des voyageurs et des marchandises.

Ils étaient plus de 20 000 cheminots dans la rue à Paris le 22 mai 2014

Interview de Sébastien, cheminot CGT rémois

Un suivi sur la lutte des postiers du 92 et les nouvelles victoires pour les ex-grévistes du Novotel Les Halles (grève d'octobre-novembre 2011), et des Campanile § Première classe de Pont de Suresnes (mars et avril 2012).

20140526 Réforme de la SNCF & Luttes
Partager cet article
Repost0
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 19:03

Faut-il démanteler les centrales nucléaires ? Et les trimardeurs du nucléaire la-dedans ?

Interviews réalisés par Vive la sociale sur FPP

Et aussi la vidéoprotection à Attigny (08) et Reims

20140519 : Trimardeurs du nucléaire et démantèlement
Partager cet article
Repost0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 19:46

100 jours de grève des postiers dans le 92.

Puçage RFID dans les bibliothèques rémoises.

20140512 100 jours de lutte des postiers
20140512 100 jours de lutte des postiers
Partager cet article
Repost0