Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 20:22
20140126 René Vautier et Grèce

Né le 15 janvier 1928 à Camaret, dans le Finistère, ce fils d'ouvrier rejoint la Résistance en 1943. Après la guerre, il suit les cours de l'IDHEC et adhère au parti communiste. En 1950, la Ligue de l'enseignement le charge de réaliser un film sur l'éducation française en Afrique subsaharienne. Vautier détourne la commande et évoque une réalité méconnue : le travail forcé, les violences des autorités coloniales contre les populations entre la Côte d'Ivoire et le Mali. Le film qu'il rapporte de ce que l'on appelait alors l'A.O.F., Afrique 50, est non seulement censuré (il le restera quarante ans), mais vaut à son auteur une condamnation à un an de prison, exécutée dans les prisons militaires.

Au moment du déclenchement du conflit algérien, René Vautier part pour l'Afrique du Nord, d'abord pour la Tunisie, où il tourne deux courts métrages avant de gagner l'Algérie, aux côtés de maquis du FLN. Il y tourne deux documentaires, Une nation, l'Algérie, aujourd'hui perdu et L'Algérie en flammes. Cette collaboration lui vaut d'être poursuivi par les autorités françaises et René Vautier reste en exil jusqu'en 1966.

Il rejoint en 1967 le groupe Medvedkine formé à Besançon autour de Chris Marker, coopérative destinée à donner une image cinématographique des luttes ouvrières. C'est dans ce cadre qu'il produit ses deux longs métrages de fiction Avoir vingt ans dans les Aurès et La Folle de Toujane (1973). Le cinéaste tourne aussi des documentaires sur les luttes ouvrières Quand tu disais Valéry (1975) ou Quand les Femmes ont pris la colère (1976) coréalisé avec Soazig Chappedelaine.

En 1972, René Vautier entre en grève de la faim après que le refus d'un visa d'exploitation pour le film Octobre à Paris, réalisé par Jacques Panijel après le massacre des manifestants algériens à Paris le 17 octobre 1961. Vautier voulait enfin sortir le film à travers sa société de distribution, et ne cesse sa grève qu'après avoir reçu du ministre de la culture de l'époque l'assurance que les critères politiques n'entreront plus en ligne de compte dans les décisions de la commission de contrôle cinématographique.

René Vautier tourne des films sur les essais nucléaires dans le Pacifique, sur l'immigration, sur la Résistance. En 1985, lors du procès qui oppose Le Canard enchaîné à Jean-Marie Le Pen au sujet des tortures infligées par ce dernier pendant la guerre d'Algérie, l'hebdomadaire produit le témoignage d'une des victimes du lieutenant Le Pen, Ali Rouchaï que le cinéaste a tourné à Alger.

René Vautier est aussi l'auteur de plusieurs ouvrages dont Caméra citoyenne - Mémoires, publié en 1988.

En 2ème partie, la Grèce après les élections. La victoire de Syriza, ce n'est pas la révolution!

Partager cet article

Repost0
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 20:42
20150119 Situation sociale en Belgique

Interview d'Antoine de la FGTB de Charleroi sur la situation sociale en Belgique

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 20:49
20150112 Sakine, Fidan, Leyla, Charlie

Les Kurdes nous défendent tous

Je ne suis pas kurde, je ne connais pas un mot de kurde, je serais incapable de citer un nom d’auteur kurde. La culture kurde m’est totalement étrangère. Ah, si ! il m’est arrivé de manger kurde… Passons. Aujourd’hui, je suis kurde. Je pense kurde, je parle kurde, je chante kurde, je pleure kurde. Les Kurdes assiégés en Syrie ne sont pas des Kurdes, ils sont l’humanité qui  résiste aux ténèbres. Ils défendent leur vie, leur famille, leur pays, mais qu’ils le veuillent ou non, ils représentent le seul rempart contre l’avancée de l’“État islamique”. Ils nous défendent tous, non pas contre un islam fantasmé que ne représentent pas les terroristes de Daech, mais contre le gangstérisme le plus barbare. Comment la prétendue coalition contre les égorgeurs serait-elle crédible, alors que, pour des raisons différentes, beaucoup de ses membres ont partagé avec eux (et partagent encore pour certains) des intérêts stratégiques, politiques,  économiques ? Contre le cynisme et la mort, aujourd’hui, il y a le peuple kurde.

Charb dans L’Huma du 22 octobre 2014

Bilan de la manif kurde du 9 janvier 2015

A propos de l'union nationale

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 20:21

Le vendredi 9 janvier 2015 sera le jour anniversaire de l'assassinat des militantes kurdes Sakine Cansiz, Fidan Dogan (Rojbîn) et Leyla Saylemez. Afin de rendre hommage à ces trois militantes de la paix, une Marche silencieuse commencera vers 12h15 (départ: devant le 16 rue d'Enghien, Paris 10).

Une grande marche européenne samedi 10 janvier, à partir de 11h, au départ de la Gare du Nord, suivie de prises de parole, à l'arrivée, sur la Place de la République (appel ci-joint). Soyez nombreux pour demander "Vérité et Justice pour Sakine, Rojbîn et Leyla".

reimsmédiaslibres.info est un média alter­na­tif de Reims né fin décembre 2014 et géré par un col­lec­tif auto­nome. Il n’est pas composé de pro­fes­sion­nels des médias, mais d’indi­vi­dus béné­vo­les et mili­tants.

reimsmédiaslibres.info ne s’inscrit pas dans des rapports financiers quels qu’ils soient : c’est ce qui garantit l’indépendance et la liberté d’informer.

Interview de 2 membres du collectif.

20150105 Notre actualité

Reflexions sur les migrants; souvant demandeurs d'asile, fuyant leurs pays dans des bateaux de fortune, au risque d'y perdre leur vie.

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 21:11
20141229 Femmes au Kurdistan

Deux membres du groupe féministe Solidarité femmes Kobané qui s’est rendu en novembre dans le Kurdistan turc confinant avec le Rojava, là où vivent de nombreux réfugiés ayant fui la guerre en Syrie, nous font part de ce que leur ont appris les femmes kurdes qu’elles ont rencontrées là-bas.

La participation des femmes aux combats contre Daesh et leur rôle décisif dans l’organisation du soutien aux réfugiés ne peuvent s’expliquer sans remonter aux formes d’organisation non mixtes qu’elles se sont données depuis longtemps : celles-ci leur ont permis de faire reculer significativement les manifestations de la violence masculine au sein de leur communauté, mais également de prendre part à plein titre aux structures d’organisation à la base mises en place dans cette partie du Kurdistan.

Emission réalisée par Vive la sociale sur FPP

Partager cet article

Repost0
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 20:41

Le quotidien d'un lycée dans le 93 : pas de chauffage, pas de PQ dans les toilettes, bouffe dégueulasse, ... alors que 135 000 € sont investis dans une grille... Conséquence : blocage du lycée.

Dans le même temps, des profs en lutte contre la réforme de l'éducation prioritaire (souvent très corporatiste)

Pour terminer, Bookchin et le municipalisme libertaire (suite de l'émission de la semaine dernière)

 

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 20:38

«Le capitalisme, en effet, constitue le point de négativité absolue pour la société et pour le monde naturel. Il n’est pas possible d’améliorer cet ordre social, de le réformer, de le transformer sur ses propres bases, par exemple en lui ajoutant un préfixe écologique pour en faire un "écocapitalisme". La seule solution qui existe, c’est de le détruire.»

Murray Bookchin, militant libertaire américain mort en 2006, fondateur de l'écologie sociale et auteur de plusieurs ouvrages, semble redevenir d'actualité. Bien des luttes d'aujourd'hui pourraient en effet se réclamer de cette "écologie sociale" et se nourrir de sa pensée.

Vient de sortir :

Murray Bookchin, pour une écologie sociale et radicale, Vincent Gerber et Floréal Romero, Le Passager clandestin, collection les précurseurs de la décroissance, 96 pages, 8 €.

Partager cet article

Repost0
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 20:34

Le 17 novembre 2014, la veille de la manifestation pour la convergence des hôpitaux en lutte, l’émission l"actu des luttes" sur FPP recevait Mireille et Olivier, tous deux travaillant à l’hôpital psychiatrique Paul Guiraug de Villejuif (94). Ont été abordés dans un premier temps de la situation spécifique de Paul Guiraud et ensuite des luttes en cours dans les hôpitaux en France et leurs tentatives de convergence.

20141208 Convergence des hôpitaux

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 20:15

Interview de Farid Benhammou, géographe.

De la géopolitique de la gestion des grands prédateurs.

La situation du loup sur le territoire et particulièrement la position de la confédération paysanne qui hurle à l'élimination de l'espèce de la convention de Berne.

20141201 La conf et le loup

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 21:06

Après trente-cinq jours de grève, femmes de chambre, gouvernantes, valets, équipiers, cuisiniers, serveurs, barmans et plongeurs de l'hôtel de luxe parisien Royal Monceau ont mis fin à leur mouvement social. Ils ont en effet obtenu une augmentation de 3 à 6 % de leurs salaires

Près de soixante-dix des trois cents employés (quatre cents en comptant les cadres) du palace réclamaient une augmentation de leur salaire horaire de 2 euros, la diminution des cadences, une amélioration de leurs conditions de travail et la prise en charge de la mutuelle à 70 % par l'employeur.

«Cela représente une augmentation moyenne de 60 à 103 euros par mois». Les employés ont également obtenu une prise en charge à hauteur de 60 % de leur mutuelle, au lieu de 50 % actuellement, et des primes.

La direction s'est enfin engagée à remplacer tous les salariés en congé, arrêt maladie ou formation, a ajouté le syndicaliste, qui précise que «la moitié des journées de grève pourront être récupérées» par des heures additionnelles de travail.

20141124 Grève au Royal Monceau

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 20:35

Le 1er janvier 2012 dans la nuit, Wissam El-Yamni était interpellé à  Clermont-Ferrand puis frappé par des policiers, avant de tomber dans le coma et de mourir à l’hôpital neuf jours plus tard.

Début janvier 2014, une analyse rétrospective faisait le point sur cette affaire : sa famille était sans réponse face à ses efforts pour obtenir justice. Début mars, celle-ci a appris qu’enfin un policier était mis en examen...

Interview de Farid, frère de Wissam et des brèves

Pour en savoir plus :

http://paris-luttes.info/retour-deux-ans-plus-tard-sur-la

 

20141117 Interview de Farid

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 20:28

Tract du MILI (Mouvement Inter Luttes Indépendant) reprenant les décisions de l’assemblée lycéenne de blocus des lycées et l’appel à manifester jeudi et vendredi.

Depuis les années 2000, environ 130 personnes sont décédées sous les coups et les balles de la police, des dizaines de personnes mutilées, estropiées et traumatisées. Il y a de cela deux semaines, c’est Rémi, 21 ans, qui est décédé suite à l’explosion d’une grenade offensive lancée par un flic. Cela s’est passé lors d’une opération d’une violence sans précédents pour virer ce jeune militant écologiste et ses camarades de terres qu’ils protégeaient contre un projet inutile, qui comme tant d’autres, servirait le capital et les gros propriétaires terriens. La ZAD (Zone A Défendre) du Testet a toujours besoin de soutien, d’autant plus après cette attaque dévastatrice.

Pour en revenir aux mobilisations, il est important de réagir car les lycéen-ne-s et étudiant-e-s ne sont pas épargnées par cette répression qui ne fait que s’amplifier. Les contrôles au faciès, la stigmatisation des jeunes de quartier comme étant des délinquants, la chasse aux jeunes sans-papiers, les contrôles des flics devant les bahuts ou à la sortie des soirées, les insultes de la part de la bac, des humiliations en règle et tant d’autres choses, qui sont devenues banales et sont de plus en plus récurrentes.

Face à ces abus la seule solution est de s’organiser par la base et d’amplifier le mouvement. Ensemble nous sommes forts, nous sommes solidaires et nous pouvons nous protéger et obtenir des droits et des résultats.

Nous revendiquons :
• L’arrêt définitif des armes létales, tel que le flashball et les grenades offensives.
• L’arrêt des contrôles au faciès et des contrôles devant les lycées.
• La libération de Yéro, lycéen sans-papiers, victime de la répression policière.
• Que justice soit rendue à toutes les familles qui ont perdu un proche à cause de l’État policier.

Des lycéen-ne-s et étudiant-e-s révolté-e-s.

La police tue en toute impunité.

La peur doit changer de camps. Protégeons-nous, prenons la rue !

Luttons et bloquons de nouveau nos lycées et universités contre les violences policières.

20141110 Les armes de la police

Partager cet article

Repost0