Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 20:35

Le massacre perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo est un acte ignoble, à condamner sans réserve.

Le choc émotionnel est immense, et nous pensons en premier lieu aux proches des victimes. La tristesse et la colère sont d’autant plus fortes que nous savons à qui va profiter ce crime.

Hollande nous vante la France rassemblée, appelle à l’"unité nationale". Le "modèle français du vivre-ensemble" n'est pas "attaqué". Ce "modèle" est un mythe destiné à couvrir le racisme structurel à l'oeuvre en France, et personne ne nous forcera à le défendre face à la "barbarie" qui le menacerait.

La lutte contre toutes les forces rétrogrades ne peut être menée dans le cadre d’une "unité nationale" factice, avec des responsables politiques qui, à droite comme à gauche, ont attisé la haine et sont en partie responsables du chaos actuel :

  • parce qu’ils ont soutenu le développement de forces islamistes armées pour divers motifs géostratégiques depuis les années 1980 ;
  • parce qu’ils ont mené ou soutenu des interventions militaires désastreuses en Afrique et au Moyen-Orient, pour des motifs impérialistes ;
  • parce qu’ils ferment les frontières à celles et ceux qui tentaient de fuir l’enfer en traversant la Méditerranée ;
  • parce qu’ils entretiennent la stigmatisation des travailleurs immigrés et de leurs enfants, en particulier lorsqu’ils sont supposés musulmans ;
  • parce qu’ils vont, profitant de l’émotion légitime dans la population, et sous couvert d’antiterrorisme, aggraver les lois liberticides.

Notre solidarité avec les victimes de la terreur, nous l’exprimerons en toute indépendance de leur "unité nationale".

Partager cet article

Repost0
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 17:01

Même si aucun fait n'a été constaté depuis le début de l'année, ces caractéristiques font de Maisons-en-Champagne une cible privilégiée des cambrioleurs. En 2011, le maire a comptabilisé une quarantaine d'intrusions dans des propriétés de sa commune. Une situation qui avait conduit les habitants à s'organiser pour procéder à des rondes. Des agissements que les autorités ont voulu «encadrer». Maisons-en-Champagne est donc la première commune du département, de la Marne et la première de la région en zone gendarmerie à faire l'objet du dispositif «voisins vigilants», rebaptisé «participation citoyenne».

Le principe ? La désignation de quinze habitants volontaires comme référents, et d'un correspondant au sein de la brigade de gendarmerie de Vitry-le-François afin d'échanger des informations.

Face au scepticisme de certaines personnes du public, le colonel Vidal a admis qu'il ne disposait «pas de chiffres pour le moment sur l'efficacité» du dispositif, mais qu'il en avait de «bons échos». La sous-préfète a, elle, annoncé qu'un bilan serait fait pour évaluer le résultat de cette «participation citoyenne», dont la limite semble être le déplacement du problème des cambriolages à une commune avoisinante.

Partager cet article

Repost0