Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 12:26

Aeroport_de_Vatry.jpgSNC-Lavalin est une société canadienne qui gère pour les collectivités plusieurs aéroports régionaux en délégation de service public. Elle vient d'engranger quatre contrats (Nîmes, Reims, Troyes, Annecy), des marchés totalisant 80 millions d'euros. Il compte désormais à son actif 16 sites en France, qu'il aménage, entretient et développe, moyennant une enveloppe de plus de 400 millions d'euros et l'embauche de 500 salariés : Le Havre, Mayotte, Saint-Martin-Grand-Case, Paris-Vatry, Tarbes, Cherbourg, Angoulême, Rouen, Tours, Toulouse- Francazal, Vannes et Chalon-sur-Saône. Soit plus de la moitié du parc concédé par délégation au privé (une trentaine d'aéroports sur 155).

«Nous sommes le premier opérateur privé français en nombre d'aéroports». Pas en volume cependant : face à SNC-Lavalin quelques mastodontes (Vinci, Veolia, Kéolis...) ont décroché des aéroports plus importants.

SNC-Lavalin peut se prévaloir d'un autre titre, celui de pionnier : en 1998, le groupe fut le premier à décrocher la concession d'un aéroport, celui de Paris-Vatry. «Depuis, les choses ont beaucoup changé ! En 2004-2005, avec la décentralisation, les collectivités locales se sont vues transférer la gestion des aéroports, et, aux prises avec un métier qu'elles ne connaissaient pas, s'en sont remis aux opérateurs privés. Maintenant, elles ont appris. Dans la phase qui s'ouvre, qui est celle du renouvellement des concessions de service public, elles sont plus exigeantes. Elles veulent qu'en plus de la gestion, que notre projet participe à l'attractivité du territoire. C'est une tendance que l'on retrouve dans toute l'Europe».

Liée au Conseil Général de la Marne par un contrat de délégation de service public, signé le 2 décembre 1998 pour une durée de 20 ans, la S.E.V.E (Société d'exploitation Vatry Europort) a pour actionnaires SNC LAVALIN, (majoritaire), Aéroports de Montréal Capital, Sogaris, CCI de Châlons-en-Champagne, Troyes et Reims, et IENAIR.

Or le groupe SNC-Lavalin Aéroports a décidé de se retirer de la Société d'Exploitation Vatry Aéroport. La S.E.V.E., perdant ainsi son principal actionnaire, décide de mettre fin à sa délégation de Service Public pour la gestion de l'aéroport de Vatry.

Cependant afin d'assurer la continuité de service public, plusieurs voies seraient en cours d'étude. SNC-Lavalin fait toutefois état de son attachement à l'aéroport de Vatry qui a été le premier de son réseau d'aéroports en France. Le groupe affirme qu'il met tout en oeuvre avec le Conseil Général pour assurer la continuité de service.

Est-ce le glas de Vatry ? Le contribuable va-t-il, contrairement à ce que disait le Conseil Général il y a encore peu de temps, être obligé de mettre la main à la poche ? A suivre.

Partager cet article

Repost0

commentaires