Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 10:38

La société Toreador, quatrième producteur de pétrole français, et Hess Oil France, filiale française de la compagnie pétrolière américaine Hess, confirment leur intérêt pour la prospection de pétrole «conventionnelle» dans la Marne. Après avoir décidé d'explorer prochainement un site à Ecury-sur -Coole près de Châlons, c'est sur Huiron, à quelques enclabures de Vitry-le-François, que les yeux des deux sociétés sont rivés. Précisément, leur second forage d'exploration prendra place à deux kilomètres du village, le long de la D14, en direction d'Humbauville.

Actuellement, la compagnie en charge des travaux, Hess Oil France, n'en est qu'à la première étape du projet, à savoir le «décapage» des terres en vue d'installer une plate-forme d'exploration cet été.

La direction de Toréador annonce cependant être intéressée par la prospection d'un troisième site dans la Marne dont le lieu exact est pour l'instant gardé secret. «Il n'y a rien encore de certain. Mais quand nous serons décidés, à savoir si on l'explore ou non, nous pourrions alors amener l'appareil de forage à Huiron et Ecury-sur-Coole».

A Huiron, Courdemanges et Chatelraoult, Lundin International exploite trois puits de pétrole depuis 1994, année où la société les a rachetés à Elf Aquitaine venue s'installer en 1984.

Aujourd'hui, les puits de Courdemanges et Chatelraoult produisent chacun mensuellement 150 mètres cubes d'or noir. A Huiron, la production est pour l'instant arrêtée mais les études sont toujours en cours.

De petites productions comparées à celles de Montmirail, où siège Lundin International, avec 200 mètres cubes de pétrole sortis chaque jour d'une petite centaine de puits.

La compagnie Hess Oil France sont associées pour neuf autres permis du même type délivré par l'Etat pour la Marne. C'est Toreador qui est titulaire de ce permis exclusif de recherche. Délivré en août 2007, il a été prolongé de quatre ans en 2011.

Ce permis donne un droit exclusif à Toreador de prospecter des hydrocarbures liquides ou gazeux sur 255 km2 autour de Mairy-sur-Marne. Hess Oil France est quant à elle chargée de réaliser les travaux. Quand un site est repéré, une convention d'occupation temporaire du terrain est signée avec le propriétaire.

Le propriétaire, tout comme l'exploitant de la terre sondée quand il y en a un, est indemnisé par la société afin de couvrir la perte notamment de la récolte et la gêne occasionnée. Une somme qui s'élève à une dizaine de milliers d'euros par hectare.

Si l'exploration s'avère négative, la société doit rendre le terrain remblayé. Si elle s'avère positive, la convention est alors reconduite. La commune touche alors en proportion de la production pétrolière les taxes minières. Exemple : en 2011, Courdemanges a reçu près de 2 700 euros. A Huiron, le maire estimait cette reversion à quelque 3 000 euros selon les années.

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Energies alternatives
commenter cet article

commentaires