Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 18:24

Après un contentieux avec l'entreprise PTPM, spécialisée en équipement automobile, les salariés obtiennent des dommages et intérêts qu'ils doivent rembourser aujourd'hui suite à une décision judiciaire. L'entreprise a fermé son site à Aÿ en 2010.

Les anciens salariés de PTPM, à Aÿ, pensaient en avoir terminé avec leur ancien employeur, le groupe Trèves. Mais depuis vendredi, ils reçoivent des courriers d’huissiers les mettant en demeure de rembourser une partie des sommes qu’ils ont obtenues au conseil des Prud’hommes, validées en appel, mais annulées en partie par la cour de cassation.

Les sommes réclamées varient de 2 000 à plus de 5 000 euros. Ils ont huit jours pour mettre en place les modalités de remboursement.

Geste de désespoir pour cette ex-salariée de l'entreprise PTPM. Elle s'est constituée prisonnière et demande à être incarcérée car elle ne peut payer ce que lui réclame son ancien employeur.

Mais faire de la prison ne remboursera pas les indemnités pour préjudices moral que son ex-employeur lui a versées en 2012.

Au chômage depuis son licenciement, l'ex-salariée est dans l'incapacité totale de restituer les sommes demandées.

Partager cet article

Repost0

commentaires