Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 21:48

Alors que la durée de vie des centrales nucléaires françaises s'allonge, et suite aux événements de Fukushima, les mesures de maintenance des installations se durcissent, les infrastructures actuelles ne suffisent plus. Le gestionnaire des centrales nucléaires, EDF, a un besoin urgent de construire de nouvelles installations pour faire face à cette augmentation d'activité.

Selon le Journal de la Haute-Marne, un terrain d'une dizaine d'hectares aurait été réservé pour la première étape du projet qui pourrait grossir par la suite (30 ha en tout seraient concernés au final).

La structure d'EDF seule pourrait compter une cinquantaine de salariés. Plusieurs autres entreprises devraient s'installer "par grappes" autour du site. La maintenance nucléaire nécessitant la présence d'un grand nombre de sous-traitants à proximité immédiate.

Les travaux pourraient commencer dès le début de l'année prochaine. La mise en service serait prévue pour 2016. EDF devrait annoncer officiellement cette nouvelle prochainement. Au total, le projet pourrait entraîner la création de plus de 200 emplois, en comptant les emplois induits.

Rappelons qu'en février 2008, il y a eu une création, toujours à Saint-Dizier, d'un parc d'entreprises (8 sur 4 ha) liées à l'énergie nucléaire (constructeurs, sous-traitants ou fournisseurs d'Areva), socié­té détenue à 60% par Areva.

Pour info, le lycée professionnel de Wassy propose un CAP et un baccalauréat professionnel spécialisés en sécurisation des sites. Le lycée Blaise Pascal à Saint-Dizier propose un baccalauréat professionnel et un BTS«environnement nucléaire». Le CFAI de Saint-Dizier propose lui aussi, par alternance, ce BTS. 

Le directeur de la réindustrialisation déclarait en février 2008 : «Saint-Dizier est un barycentre du nucléaire, au cœur de six centrales à moins de quatre heures de route. C’est un argument à vendre».

Partager cet article

Repost0

commentaires