Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 12:36

Hier, en fin de soirée, après 5 heures d'instruction des faits, les vendangeurs des saisons 2002, 2003 et 2004 ont défilé à la barre du tribunal correctionnel pour témoigner d'une même situation : l'absence de salaires pour dix jours de vendanges.

Pendant près de trois ans, la SARL Sefa d'Epernay a abusé de la crédulité de centaines de vendangeurs qu'elle mettait à la disposition d'une quinzaine de viticulteurs autour d'Epernay sans véritablement offrir de prestations de services et sans pour autant les déclarer.

Créée en 2002, la SARL Sefa - issue de la liquidation judiciaire d'une précédente société avec un passif de plus de 370 000 euros - n'avait en fait de «prestataire viticole» que le nom. Les patrons n'avaient aucune qualification en la matière. Ils n'apportaient ni savoir-faire, ni matériels. Ils se contentaient d'apporter de la main-d'œuvre, illicite, aux viticulteurs de la région. Une main-d'œuvre qui n'était que partiellement ou tout simplement pas déclarée.

Les salaires ont ainsi été minorés de 30 à… 70 % sur l'ensemble des saisons 2002 et 2003. Il n'y avait, en outre, aucune déclaration aux services fiscaux…

L'affaire a été mise en délibéré au 14 mars.

Le dossier n'est pas clos pour autant. Une autre famille d'Epernay comparaîtra devant ce même tribunal le 28 mars prochain, pour des faits de même nature commis à la même époque.

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Champagne
commenter cet article

commentaires