Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 16:56

Les registres destinés à recueillir les déclarations des habitants de Vert-Toulon et de Val-des-Marais, à vingt kilomètres au sud d’Épernay, étaient à peine noircis, jeudi, dernier jour d’enquête publique sur la demande d’autorisation de travaux miniers par Lundin international.

Pourtant, le projet est d’envergure. L’exploitant souhaite investir 35 millions d’euros, en partie pour réaliser dix nouveaux puits de développement et trois plateformes supplémentaires sur le gisement pétrolier de Vert-la-Gravelle, dont il détient la concession par décret depuis1985. Son but : tripler sa production d’hydrocarbures.

L’extension du gisement pétrolier est une manne financière. «Je ne serai peut-être plus maire demain, mais ça va mettre du beurre dans les épinards de la commune». «L’État n’est pas généreux en ce moment, et être indemnisé par Lundin est plus intéressant pour les propriétaires des terres que la culture des betteraves». Sans doute, mais l’indemnisation reste un sujet confidentiel pour les agriculteurs interrogés. «Selon le type de cultures produit, ce n’est pas le même investissement, donc l’indemnisation est différente. Ensuite, il faut savoir bien négocier».

«Il n’est pas question de fracturation hydraulique, l’exploitation sera réalisée de manière conventionnelle». Mais une interrogation subsiste sur l’évolution des marais de Saint-Gond, classés zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique. 

Partager cet article

Repost0

commentaires