Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 09:37

La PME a été créée en 1993. C'était le seul site français du groupe américain Spartech, un site considéré comme le pôle européen du groupe depuis 2004. Ce fabricant de matières plastiques, notamment du polypropylène, travaille principalement pour l'industrie automobile. L'un des clients du site doncherois est l'équipementier Visteon à Charleville, entreprise qui a elle-même connu de grosses vagues de licenciements. Selon les délégués syndicaux, l'entreprise doncheroise accuserait un déficit de neuf millions d'euros depuis 2008.

Quand ils sont revenus de vacances lundi, les 56 salariés ont appris la tenue d'un comité d'entreprise extraordinaire (CE), avec les mots «cessation d'activité» à l'ordre du jour. «Le directeur des ressources humaines leur a dit que tout devait aller très vite. Le site pourrait être fermé d'ici la fin de l'année». Un premier plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) serait mis en place dès le 10 septembre, avec des premiers départs. La direction pourrait faire appel à une procédure accélérée de licenciement, qui évite certaines dispositions habituelles comme le recours au comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). Dans ce cadre, «la direction a promis une prime supra-légale. C'est courant dans les grands groupes industriels. C'est toujours dans l'objectif d'aller plus vite. On achète la paix sociale». Il reste deux mois pour trouver un éventuel repreneur.

«On va se battre, on continue à défendre l'emploi».

L'usine ardennaise n'est pas la seule touchée. Dès la fin du mois de juillet, le groupe américain Polyone, qui détient Spartech depuis moins d'un an, a annoncé la fermeture de six sites de production en Amérique du Nord.

Partager cet article

Repost0

commentaires