Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 11:14

Le gouvernement vient de prendre des mesures d'urgence contre la progression du chômage, pas forcément appréciées par les agents de Pôle emploi. L'une de ces mesures consiste pourtant à embaucher sur un an un millier de personnes en contrats à durée déterminée pour faire face à l'afflux de chômeurs.

«Nous sommes en période électorale. On fait du saupoudrage. Depuis la fusion, on prend des CDD et quand ils sont formés, on ne les garde pas», regrette une représentante syndicale à l'agence de Laon.

Autre mesure : les chômeurs sans emploi depuis plus de deux ans doivent être tous reçus par Pôle emploi pour se voir proposer «soit une formation, soit un emploi, soit un processus de resocialisation, soit un contrat aidé marchand ou non marchand».

Les agents ne demandent qu'à recevoir les demandeurs d'emploi. Encore faut-il avoir le temps. Il est prévu qu'un agent ait un suivi mensuel de 60 personnes. En réalité, chaque agent doit s'occuper de 250 personnes, «quand ce n'est pas 300 ou 350», poursuit la représentante syndicale.

La déléguée parle de souffrance au travail pour ses collègues. «On leur demande toujours plus, on leur demande de faire du chiffre, pas de faire du travail de qualité

Les prestations intéressantes, comme les ateliers, sont désormais sous-traitées à des organismes extérieurs. Les locaux ne sont plus adaptés à l'affluence. «Nous sommes toujours en situation de relogement. Il y a eu un projet en zone industrielle mais il a été abandonné. Nous travaillons les uns sur les autres. Parfois, nous n'avons pas de bureau pour travailler. On fait pour le mieux mais on n'en voit pas le bout. Jamais nous n'avons connu une situation aussi difficile. On se demande quel va être notre avenir.»

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Politique et social
commenter cet article

commentaires