Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 10:47

Sodimédical-copie-1Les dirigeants de Sodimédical et de son groupe allemand Lohmann & Rauscher aiment sans doute jouer avec les symboles. En tout cas, ils ne manquent pas d'aplomb : alors que les salariés ne sont pas payés depuis deux mois et que la plupart habitent autour de Plancy-l'Abbaye, c'est dans un hôtel trois étoiles troyen que le directeur de l'entreprise avait convoqué le comité d'entreprise (CE) hier matin à 10 h 30.

À l'ordre du jour de ce CE extraordinaire : ouvrir la nouvelle demande de liquidation judiciaire qui sera sollicitée devant le tribunal de commerce de Troyes. L'information et la consultation du CE sont en effet obligatoires pour une telle procédure. Pour les salariés, c'est une provocation. Une de plus.

Si Sodimédical revient aujourd'hui à la charge, alors que la liquidation a été refusée par la Cour d'appel de Reims le 7 novembre, c'est avec un nouvel argument : sa filiale française basée à Epinal vient d'être mise en procédure de sauvegarde. Ce qui lui a permis de ne pas exécuter les décisions de justice qui l'ont pourtant condamner à verser les salaires et à redonner du travail. Du moins pour l'instant.

Le vendredi 9, le conseil des prud'hommes de Troyes sera le théâtre de nouvelles plaidoiries : l'avocat a assigné en référé le groupe allemand pour que ce soit lui qui paie. Avec un argument de poids : Lohmann et Rauscher possède plus de 140 millions d'euros de réserves financières.

La société est aussi assignée par l'Urssaf le 12 décembre pour non-paiement des charges sociales.

Partager cet article

Repost0

commentaires