Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 20:09

Le gérant d’une entreprise de transport de La Chapelle-Saint-Luc comparaissait hier pour avoir, entre juillet 2011 et mars 2013, pour quatre de ses salariés, omis de les déclarer et, pour certains d’entre eux, s’être soustrait au paiement des heures supplémentaires.

Payés 35 heures, les salariés avaient décidé, tacitement, d’accepter de pousser jusqu’à 50 heures par semaine. «C’est le pire travail qui existe : 1 600 € par mois pour 70 heures par semaine».

Géolocalisation abusive, incitation à rouler vite, à griller les feux rouges : les griefs des plaignants contre leur ex-employeur ont abasourdi le tribunal.

Après en avoir délibéré, le tribunal a condamné «un patron doté de l’esprit du XIXe siècle pour qui prime l’accord des volontés au détriment de la loi» à la peine de cinq mois de prison avec sursis et 5 000 € d’amende et sa société à la même peine d’amende. Il le relaxe en revanche au bénéfice du doute s’agissant des faits de travail dissimulé à l’encontre d’une des victimes.

Partager cet article

Repost0

commentaires