Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 18:32

Le tribunal de commerce de Reims a reporté au 21 mars sa décision pour la reprise de l'entreprise Reims Aviation Industries, filiale du groupe GECI International, pour laquelle quatre repreneurs sont en lice.

Reims Aviation Industries, qui est entré dans le giron du groupe GECI International en 2008, a produit plus de 7 000 avions depuis sa création en 1933.

Basée sur l'aérodrome de Reims-Prunay, au sud-est de la cité des sacres, la société fabrique actuellement un seul modèle d'avion, le F406, un bi-turbopropulseur léger spécialisé dans la surveillance terrestre et maritime.

L'avionneur rémois, qui accuse 16,8 millions de déficit cumulé sur les trois derniers exercices, avait été assigné en 2013 devant le tribunal de commerce par le parquet de Reims qui l'estimait incapable d'honorer ses dettes, après une saisine du comité d'entreprise.

En février 2013, une autre filiale du groupe GECI, Sky Aircraft, basée à Chambley (Meurthe-et-Moselle), qui portait le projet Skylander (un bimoteur à hélices robuste et rustique) avec 120 salariés, avait été placée en liquidation judiciaire, faute de repreneur par le tribunal de commerce de Briey.

Le groupe chinois Aviation Industry Corporation of China (AVIC), l'entrepreneur français Christophe Février (le repreneur de l'usine Plysorol dans la Marne) et ASI Innovation, une start-up de Reims composée d'anciens de Reims Aviation, avaient déjà déposé une offre de reprise de l'avionneur rémois qui emploie 61 personnes depuis son placement en redressement judiciaire en septembre dernier.

Vendredi une offre de dernière minute émanant du fonds d'investissement chinois Raydelon General Aviation Company (RGAC) qui propose de conserver une cinquante d'emplois a obligé le tribunal de commerce de Reims à reporter sa décision au 21 mars, a indiqué Alexandre Kozak, le représentant des salariés.

Partager cet article
Repost0

commentaires