Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 17:48

Pour rappel, c'est en janvier dernier que Nicolas Dubois dépose le bilan du groupe Divin à Faverolles-et-Coëmy. Il est déclaré en redressement judiciaire, un administrateur judiciaire est nommé. Son passif se monte à près de 60 millions d'euros dont près d'une trentaine auprès d'organismes bancaires et il ne peut pas assurer le paiement des raisins à ses livreurs, environ 2, 5 millions d'euros.

Son actif est représenté par des immeubles récents évalués à 6,5 millions d'euros, puis des hectares en propre, environ 10,67 ha estimés entre 11 et 15 millions d'euros. Quant aux contrats d'approvisionnement du groupe, ils représentent une valeur entre 3 et 5 millions d'euros sans oublier un stock constitué de bouteilles sur lattes et un stock de vins clairs qui comprend ceux de la dernière vendange, soit 5 500 hl.

Hier, au tribunal de commerce de Reims, il a présenté un plan de continuation d'activité. Ce plan est désormais lié à un nom, celui de Michel Reybier. Incarnant la 132e fortune française, Michel Reybier, qui réside en Suisse, pèse près de 300 millions d'euros. Il a été le patron du groupe Aoste (Cochonou, Aoste, Justin Bridou…) jusqu'en 1996. Il change alors d'activités pour se tourner vers le domaine du luxe. Ses propriétés les plus connues sont un grand vignoble (Saint-Estèphe), le Cos d'Estournel, dont le cru 95 se vend à 150 euros la bouteille, et de prestigieux hôtels à l'instar de La Réserve à Genève. Cet homme d'affaires aguerri a déjà tenté sa chance en Champagne il y a 7 ans en étant sur la liste des potentiels acheteurs de la maison Taittinger.

Face à ce plan de continuation, une offre de reprise a été proposée hier par Mark Nunnely. Américain, il est propriétaire avec son épouse Denise Duprée, de la marque Leclerc-Briant à Epernay, par l'intermédiaire de la société Elle et Lui LCC dont ils sont actionnaires à 100 %. Mark Nunnely est également le directeur du fonds de pension Bain Capital, fondé par Mitt Romney, candidat malheureux des Républicains aux dernières élections américaines. Bain Capital est l'un des leaders mondiaux de sociétés de gestion d'actifs alternatifs privés au monde, avec environ 65 milliards de dollars d'actifs. Ce dernier était représenté devant le tribunal de commerce de Reims par Frédéric Zeimett, une personnalité bien connue dans le monde champenois puisqu'il a occupé un poste de directeur de la stratégie et des ressources amont de Champagne Moët & Chandon, puis directeur général chez Pommery, avant d'occuper les fonctions de directeur général chez Chapoutier puis de partir pour Alliance Loire et d'Ackerman, une holding qu'il a quittée au mois de mars dernier.

Actuellement, il occupe les fonctions de directeur général de Leclerc-Briant. Peu de chose a transpiré sur l'offre de Mark Nunnely ou du plan de continuation du partenariat Reybier-Dubois. D'après des sources officieuses, le premier ne réglerait pas certaines dettes dont celles concernant les vins sur lattes, la seconde combleraient complètement le passif…

Le délibéré de l'audience aura lieu le 18 juillet prochain.

Partager cet article

Repost0

commentaires