Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 19:15

Aisne Iso, une entreprise spécialisée dans la pose de plaques de plâtre, est installée depuis 2008 à Bruyères-et-Montbérault.

Son créateur a déjà mis sur les rails Aisne Façade (revendue). Il contrôle trois autres entités dont une société d'isolation (France isol) logée sous le même toit, une de «phoning» et une holding.

Depuis quelques semaines, il a entamé son désengagement au sein d'Aisne Iso. Un nouveau gérant a été nommé. 

Quatorze familles sont plongées dans l'angoisse depuis que le nouveau gérant de cette PME a fait connaître son intention de démissionner de son poste, quinze jours seulement après son installation. «Les cartes pour le carburant ont été bloquées. Les camions sont à sec. On ne peut plus aller sur les chantiers».

Aisne Iso travaille principalement sur appel d'offres, pour les collectivités et les administrations. Un chantier de pose de faux plafonds est en cours à la CAF de Laon. D'autres hommes œuvrent à Prémontré ou dans des logements en construction à Crépy-en-Valois.

«Lorsque j'ai signé, je n'étais pas en possession de tous les éléments. J'ai constaté à trois reprises que des fournisseurs refusaient nos commandes parce qu'ils n'avaient pas été payés. Une banque m'a signalé un découvert de 38 000 euros et il semble que des cotisations retraites et des charges patronales n'ont pas été réglées l'année dernière. En somme la société a l'air de tourner mais elle est mal en point à l'intérieur».

Partager cet article

Repost0

commentaires