Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 17:13

Le groupe Pressoirs de France (Faverolles & Coëmy) a été contraint de déposer son bilan. Pour un négociant en champagne, c'est un fait assez rare.

Pressoirs de France, c'est 160 millions d'euros d'achat de vins sur lattes en 4 ans et 6 millions de bouteilles commercialisées en 2012.

Le tribunal de commerce de Reims a prononcé le 8 janvier 2013 le redressement judiciaire du groupe ce qui nous permettra d'élaborer, en concertation avec l'administrateur judiciaire désigné, un plan de redressement du groupe Divin (une dizaine de sociétés) avec comme objectifs de sauvegarder l'emploi, les marchés, ainsi que d'apurer le passif.

Avec un passif de 49 millions d'euros dont 30 millions de dette bancaire, mais des actifs importants comprenant onze hectares en propre sur les secteurs de la Vallée de l'Ardre et de la Marne, 25 millions d'euros en équivalent bouteilles en stock ainsi que 180 hectares de contrats d'approvisionnement, Pressoirs de France va devoir réaliser un plan de redressement drastique en quelques mois pour pouvoir faire face à son avenir. Pour l'instant, Pressoirs de France a besoin de sept millions d'euros en trésorerie.

PS : si quelqu'un-e a des renseignements sur le groupe Divin, on est preneur.

Partager cet article
Repost0

commentaires