Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 17:36

A en croire le Courrier picard, le maire UMP de Jussy, aurait choqué les esprits en tenant des propos peu consensuels lors de la cérémonie de commémoration de l’Armistice, le 11 novembre dernier, dans sa commune. L’homme aurait traité de «cons» les anciens combattants des deux guerres et qualifié de «mercenaires» les sept soldats français tués au Mali et dont le Ministère entendait aussi saluer la mémoire. Cerise sur le gâteau, il aurait tout simplement refusé la minute de silence qui devait leur être consacrée…

Il répond ajourd'hui dans L'Union.
A propos du terme "mercenaires" : «Les soldats qui sont intervenus au Mali n’ont rien à voir avec les pauvres bougres massacrés pendant la première guerre mondiale. Au Mali, ce sont des soldats professionnels et, je suis désolé, mais cela s’appelle des mercenaires. Voilà pourquoi j’ai employé ce terme».

A propos du mot "cons" : «Il suffit de se reporter à ce qu’on lisait dans la presse dans les années 70 ou de consulter les travaux des historiens. Après le 2e conflit, dans les associations d’anciens combattants aussi, on traitait de vieux cons et de bornés les soldats et leurs supérieurs qui avaient gagné la guerre mais pas préparé la paix».

Concernant la minute de silence : «Nous avons fait trois haltes devant les trois monuments et pour la première fois, devant la tombe des Anglais enterrés au cimetière et à chaque fois, nous avons observé le silence».

«Le deuil commence seulement depuis que tous les Poilus sont morts. Ce qu’il faut désormais, c’est commémorer la paix».

Des propos très courageux qui risquent de lui coûter cher aux prochaines municipales...

Partager cet article

Repost0

commentaires