Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 12:15

2 M€ ont échappé aux caisses de l'État, dans l'Aube, en 2012. C'est, en tout cas, la somme relevée par le comité opérationnel départemental anti-fraudes (Codaf), qui a organisé une vingtaine d'opérations de contrôle l'année dernière dans le département.

Fraudes fiscales, douanières, travail illégal, fraudes aux prestations sociales sont en ligne de mire des services de l'État (parquet, douanes, police, gendarmerie, administration fiscale, direction du travail, etc.) et des organismes de protection sociale (Pôle emploi, Urssaf, CAF, etc.).

En 2012, le Codaf a plus particulièrement contrôlé certains secteurs d'activité en matière de travail illégal : hôtel-café-restaurant, services aux entreprises (gardiennage), le transport et le bâtiment, avec quatre contrôles réalisés sur des chantiers de construction ou de réhabilitation.

Certaines affaires ont particulièrement marqué l'année 2012 : travail dissimulé, emploi d'étrangers en situation irrégulière et exercice illégal de la profession dans des salons de coiffure, opérations de contrôle dans les bars à chicha et dans le milieu de la nuit (Romilly-Nogent), ou encore le commerce clandestin de métaux.

Le travail illégal, les sous-traitances en cascade et les fraudes au fonds de garantie des salaires figurent parmi les priorités actuelles du Codaf.

Partager cet article

Repost0

commentaires