Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 10:07

Hier, une grande partie des salariés s'est mobilisée aux portes du site Plastique technique Champenois à Reims. Raison rassemblement : un débrayage symbolique en vue des négociations de mardi prochain qui porteront, à n'en pas douter, sur des suppressions de postes. Et pour cause, sur les 82 salariés de l'entreprise, une trentaine devrait perdre leurs emplois dans quelques semaines. Une vague de suppressions de postes qui correspond à une chute chronique des commandes de ce fournisseur de pièces moteur pour le secteur automobile.

La direction, devant les difficultés accumulées depuis plusieurs années a même été contrainte de déposer le bilan en début d'année. Lors du dernier examen de ce dossier, hier matin le tribunal a accordé à l'entreprise de poursuivre son activité jusqu'à la fin du mois de juin. Un temps court durant lequel des solutions concrètes devront être trouvées sous peine de disparition de l'entreprise.

Ce n'est pas la première fois que Plastique Technique Champenois envisage d'avoir recours à des suppressions de postes. Il y a un peu plus d'une année, 34 personnes perdaient leurs postes. En 2007, à l'époque où PTC s'appelait Mediaplast, 98 salariés avaient été remerciés. Depuis sept ans, ce sont donc près de 160 salariés qui auront été licenciés.

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article

commentaires