Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 11:55

L'usine Orflam-Plast à Pargny-sur-Saulx fabriquait jusqu'en 1997 des pierres à briquet avec du thorium. Il s’est avéré lors de la cartographie effectuée en juin 2009 qu’elle était radioactive, ainsi que d’autres sites contigus où étaient jetés les résidus.

Des travaux de mise en sécurité ont déjà été effectués à l'étang de la Grévière. C’est au tour de la peupleraie où 300 peupliers ont été abattus et broyés. Les copeaux de bois ont propulsés sur la parcelle la plus contaminée par la radioactivité.

Un revêtement géotextile sera posé sur le sol de la parcelle la plus contaminée par la radioactivité, c'est-à-dire sur une surface de 6 800 m². Une couche de 40 cm en moyenne d'argile compactée s'y ajoutera. Un grillage antifouisseur sera mis en place sur une surface de 1 700 m², puis de la terre végétale viendra couvrir le site.

Des merlons (levées de terre) seront installés de chaque côté du chemin de randonnée afin de garantir une protection optimale des promeneurs. La parcelle de 4 800 m², implantée de l'autre côté du sentier, ne sera en revanche pas concernée par ces travaux de confinement. Comme elle n'est pas contaminée par la radioactivité, elle restera simplement déboisée. Les souches seront dévitalisées.

Coût total de ces travaux de mise en sécurité : 230 000 euros financés par l'État. On est loin des 14 millions d'euros chiffrés s'il avait fallu dépolluer la peupleraie. A la fin des travaux prévus vers la mi-octobre, l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire mesurera la radioactivité sur le site (100 microsieverts par heure ont été relevés en juin 2009).

Des travaux de mise en sécurité seront effectués sur le site de l'usine Orflam-Plast… courant 2012.

Partager cet article
Repost0

commentaires