Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 12:11

Forage-e-Huiron-2013.jpgLe ministre de l’Écologie vient d’annoncer sa décision de refuser d’autoriser la mutation au profit de la compagnie pétrolière Hess Oil de sept permis de recherches d’hydrocarbures situés dans le Bassin parisien. Ces permis avaient été délivrés par le précédent gouvernement à une compagnie pétrolière et la mutation est en quelque sorte une reprise d’un permis par une autre compagnie.

Deux de ces permis concernent le Sud-Ouest marnais. Celui dit de «Château-Thierry», qui englobe dans son périmètre les territoires de Verdon, Corrobert et le Vézier. Et celui dit de «Leudon-en-Brie», qui concerne Villeneuve-la-Lionne.

Ce qui a motivé le ministre de l’Écologie : «Certains permis, comme celui dit de Château-Thierry, posent la question de savoir si l’on peut aujourd’hui, compte tenu de l’interdiction générale et absolue de recourir à la fracturation hydraulique posée par la loi, autoriser la mutation d’un permis dont les objectifs initiaux étaient incontestablement et exclusivement d’explorer des huiles et gaz de schiste. Même si la société Hess Oil a déclaré, afin de se conformer à cette loi, qu’elle ne l’utiliserait pas (…)».

Les permis dont la mutation a été refusée restent valables. Seulement, la compagnie Hess Oil ne pourra pas reprendre ces permis qui ont été accordés initialement à une autre compagnie. Ce refus de mutation des permis ne signe pas l’arrêt de mort de la recherche et de l’exploitation du pétrole, qu’il soit de schiste ou non, dans le Sud-Ouest marnais. De très nombreuses demandes de permis de recherches d’hydrocarbures qui concernent l’ensemble Sud-Ouest marnais sont encore en instruction.

Partager cet article

Repost0

commentaires