Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 09:53

Trois mois après le lancement de la campagne d'analyses pour déterminer le taux de perchlorates dans les circuits d'eau de consommation du département, l'agence régionale de santé (ARS) de Picardie présente un bilan partiel.

Déjà 602 communes axonaises sur les 816 ont été analysées. Les prélèvements réalisés font apparaître des traces de perchlorates dans 115.

Cent une communes présentent un taux compris entre 4 et 15 µg/l (microgrammes par litre) et quatorze ont un taux supérieur à 15 µg/l. Dans le premier cas, il ne faut pas donner d'eau du robinet aux bébés, dans le deuxième cas, cela s'étend aux femmes enceintes.

La forte concentration coïncide avec les zones de combats de la Première Guerre mondiale : «Sur les restes de la ligne Hindenbourg (Saint-Quentin, Alaincourt, Moy-de-l'Aisne) et de son no man's land (Villers-Saint-Christophe, Douchy, Fluquières…)». Le taux le plus élevé a été relevé sur Braye-en-Laonnois (72 microgrammes par litre), «connue pour avoir abrité un dépôt de munitions».

Partager cet article

Repost0

commentaires