Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 17:21

Centrale de NogentPour atteindre les 60 années de production, EDF va devoir investir, beaucoup investir lors des décennies à venir. Mis en service 1987 et 1988, les deux réacteurs pourraient ainsi poursuivre leur production jusqu'à l'horizon 2050. Afin de tenir cet objectif, EDF modifie sa politique de maintenance.

Ainsi, le coût des travaux à mener lors des deux arrêts programmés cette année, a été évalué à 20 millions d'€, contre 15 habituellement. «Cela a un coût bien sûr. Mais quand on sait qu'une journée de production perdue par réacteur coûte 1 million d'€, ces activités de maintenance sont très largement rentabilisées.»

Le site nogentais devra également réaliser des investissements pour se conformer aux demandes de l'Autorité de sûreté nucléaire, formulées dans un audit réalisé suite à l'accident de Fukushima. Le site nogentais va devoir s'équiper de diesels d'ultime secours. Ainsi le site disposera d'une source électrique supplémentaire en cas de conjugaison de phénomènes naturels ou non, tels qu'une crue et une rupture de barrage. De même le site devra disposer d'une source d'eau supplémentaire. «Nous devrons disposer d'une source froide, c'est-à-dire de 50 m3 par heure. Ce n'est pas colossal. C'est un volume qui permet de mettre en sécurité l'installation, pas de la faire fonctionner».

Les investissements concerneront aussi la sécurité du site. Suite à l'intrusion des militants de Greenpeace, la sécurité a été renforcée. Des gendarmes sont désormais présents en permanence sur le site, des maîtres chien ont été engagés, le système de détection et de reconnaissance renforcés. Ces derniers devraient encore être améliorés cette année.

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Infos nucléaires
commenter cet article

commentaires