Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 11:56

Un mouvement de grève des bus et des trams est annoncé pour la semaine qui commence lundi 26 septembre.

Réunis en assemblée générale, les salariés de Citura ont finalement décidé de déposer un préavis qui dure jusqu’au 1er janvier 2012, pour éviter l'écueil d'une durée de carence (de 15 jours) entre deux préavis de grève.

Une fois n'est pas coutume, les revendications des salariés ne portent pas sur les salaires. «C'est l'organisation du travail qui ne va pas du tout. Les conducteurs sont prévenus 48 heures à l'avance de leurs horaires. Hormis pour les jours de congé, il n'y a pas de planning fixe. Ils doivent s'adapter en permanence. Il faut absolument tout remettre à plat

En cause également : le sous-effectifs du service de maintenance des bus. «C'est un gros problème, et qui s'aggrave encore. Depuis deux ans, ils formaient un apprenti qu'ils décident brutalement de renvoyer sans qu'on puisse savoir pourquoi.»

Le mouvement devrait également toucher les agents de maîtrise mais, en ce qui les concerne, pour la seule journée du 26 septembre. «Il s'agit des agents qui travaillent comme animateurs et ceux qui se trouvent au poste de commandement du tramway (PCC). On a doublé leurs samedis et leurs dimanches travaillés, on a doublé leur travail de nuit et leur travail tardif. Le tout sans aucune compensation financière».

Voici les principales revendications :

-  Respect total de l'accord de fin de conflit du 14 avril 2011 notamment sur les roulements des conducteurs receveurs et des wattmen et leurs conditions de travail.
-  Pour une réelle négociation aux services techniques sur l'organisation du travail due à l'implantation d'un dépôt bus à Bezannes (ouvriers, pompistes et techniciens).
-   Pour une réelle prise en compte des nouvelles contraintes des animateurs et régulateurs.
-  Pour un effectif «vérification des titres» en adéquation avec l'arrivée du tramway.
-  Pour un dialogue social de qualité avec une nouvelle direction se souciant enfin de ses salariés et des vrais problèmes de l'entreprise.
-  Pour un accord sécurité face au constat d'une forte augmentation des agressions.

- Pour la pose de toilettes digne de ce nom sur tous les terminus du réseau.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires