Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 18:39

«Il s’agit d’un enjeu majeur pour le développement économique, le fonctionnement des services publics, la modernisation de l’éducation et la facilitation de la vie quotidienne de tous les Ardennais. L’objectif est d’apporter le très haut débit partout grâce à un bouquet de technologies. Nous sommes volontaires dans ce combat, nous ne sommes pas en retard par rapport à nos voisins de la région. C’est un défi essentiel. On estime que 80 % des emplois de demain seront liés aux nouveaux modes de communication, à commencer par internet».

Réunis en assemblée, les élus du conseil général des Ardennes ont adopté le Schéma directeur territorial d’aménagement numérique. Ces SDTAN sont issus de la loi du 17 décembre 2009, relative à la lutte contre la fracture numérique et à l’aménagement numérique du territoire.

Après avoir écarté un scénario très coûteux (189 millions d’euros), qui prévoyait d’installer de la fibre optique partout, les élus ont retenu une solution intermédiaire dite «multitechnologies». Elle est estimée à 56 millions d’euros et concernera des zones non couvertes par les opérateurs privés.

Ce plan prévoit la participation financière, à hauteur de 17 millions, du Fonds national pour la société numérique, ainsi que des «revenus du réseau», à hauteur de 14 millions. Sur les 25 millions restants, des subventions seront sollicitées auprès de la Région et de l’Europe (5 % chacun).

Dans un premier temps, le conseil général sera maître d’ouvrage du SDTAN. L’objectif à terme est de constituer un Syndicat mixte ouvert, rassemblant les collectivités intéressées (notamment les communautés de communes ou d’agglomération), qui prendra alors la relève.

Partager cet article

Repost0

commentaires