Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 15:45

Premontre-20130325.jpgLes notes envoyées par la direction, le 15 février et le 14 mars, sont suffisamment explicites pour laisser penser à une nouvelle organisation du travail fortement imputable aux salariés. «Sous couvert de contraintes budgétaires nouvelles, la direction propose une nouvelle organisation qui induit une remise en cause des 35 heures actuelles et des 17 RTT et 12 jours de repos. C'est pourtant fortement utile et indispensable en psychiatrie».

Une première note d'abord, envoyée à tout le personnel, datée du 15 février, alerte les syndicats. Dans celle-ci, la direction propose «d'optimiser les moyens et de conforter la crédibilité de la demande de financement de l'établissement auprès des organismes bancaires». Une deuxième, datée du 14 mars, évoque trois objectifs : «optimiser les moyens humains afin de maintenir une qualité de prise en charge des patients, améliorer la qualité de vie au travail des professionnels et optimiser l'enveloppe budgétaire et répondre aux nouvelles contraintes financières».

Une aberration pour les syndiqués puisqu'«au niveau de la région, l'hôpital de Prémontré est sous-doté en personnels médicaux par rapport au niveau national. L'hôpital de Prémontré se situe en deçà de la moyenne nationale».

250 salariés de l'hôpital de Prémonté ont manifesté, hier, à l'appel de la CGT. Actuellement, les syndiqués n'ont pas mis en place d'actions car la hiérarchie ne donnera d'informations supplémentaires que le 18 avril. Pour autant, elle entend bien porter le message aux 1 200 salariés de l'hôpital sur une probable perte de leurs acquis sociaux.

Partager cet article

Repost0

commentaires