Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 15:13

Alors que les délégués syndicaux discutaient avec le porte-parole des employeurs au siège de l'Union des maisons de champagne, à Epernay, dans le cadre des négociations salariales annuelles, quelque soixante-dix salariés faisaient le pied de grue, dans le calme, devant le bâtiment.

L'an dernier, à l'occasion de ces mêmes négociations, la CGT n'avait pas jugé nécessaire de faire une telle démonstration. Mais il faut dire que cette fois-ci, les pierres d'achoppement entre employeurs et employés risquent d'être encore plus difficiles à résorber, pour cause de crise. Les syndicalistes évoquent ainsi la revalorisation des salaires : «On nous a proposé 1,8 %, alors que notre demande initiale était de 3,5 %.» À cela s'ajoutent des revendications sur les garanties maladie ou encore les aménagements de fin de carrière.

Tous ces points concernent quelque 4 000 salariés au total.

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Social
commenter cet article

commentaires