Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 09:12

Les représentants du personnel de Pinon pour Hydro Alu (Hydro Aluminium Extrusion France) ont décidé de sortir de leur réserve. «Nous sommes inquiets pour notre avenir».

Les 72 salariés du site qui fabriquent des menuiseries (portes, fenêtres, vérandas) pour le bâtiment vivent depuis mai 2012 des périodes ponctuelles de chômage partiel. «Depuis octobre 2012, nous sommes en chômage partiel une journée et demi par semaine».

Quand ils regardent ailleurs en France, ils perçoivent bien que leur groupe ne vit pas au même rythme. «À Châteauroux, ils sont 195, ils ont recours aux intérimaires, font des heures de nuit et travaillent le week-end. A Lucé, ils sont 191 et il y aurait également un projet de travailler le week-end ou recourir aux heures supplémentaires».

«Notre directeur vient d'être nommé et c'est un intérimaire. Et notre précédent directeur, arrivé fin 2012, est parti depuis peu… à Lucé. C'est quand même étrange».

Une réunion d'information du personnel s'est tenue le mois dernier. «On nous a expliqué qu'un projet de fusion était en cours avec notre principal concurrent. Il reste à obtenir l'accord de la Chine pour que cela puisse se faire». Il s'agirait d'un regroupement au niveau international, à parts égales entre Hydro Aluminium et la SAPA.

Mais que va alors devenir le site de Pinon, déjà en difficulté ? Les salariés se posent la question depuis plusieurs mois et n'obtiennent aucune réponse. Les72  salariés qui y travaillent vivent dans un rayon de 20 km.

Partager cet article

Repost0

commentaires