Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 15:45

Manif-sgfe-20131119.jpgLa grève des sages-femmes, entamée le 16 octobre dernier, s’amplifie. Ce mardi matin, elles se sont mobilisées pour manifester devant la préfecture de Châlons-en-Champagne.

Une délégation a été reçue par le directeur de cabinet du président de Région. Elle ont également obtenu un rendez-vous auprès de l’Agence Régionale de Santé de Champagne-Ardenne.

Hier, des sages-femmes de toute la région (Troyes, Romilly-sur-Seine, mais aussi Châlons, Sens, Provins, et Auxerre) se sont retrouvées à Troyes pour une assemblée générale régionale.

En cause, «le statut 4», dont elles ne veulent plus. «Nous voulons une reconnaissance de la profession, et donc un vrai statut médical, pour pouvoir exercer notre métier de façon indépendante, être associées aux prises de décisions pour celles qui travaillent au sein d’établissements hospitaliers, et être reconnues pour nos compétences médicales.  Aujourd’hui, on est considéré comme des infirmières spécialisées, ce qui ne correspond pas du tout à notre formation (Bac+5)».

En parallèle, les syndicats participent à des négociations sur les salaires des sages-femmes de la fonction publique hospitalière. Mercredi, lors d'une première réunion sur ce sujet, ils ont rejeté les propositions du ministère de la Santé, jugées trop faibles, octroyant une hausse moyenne de 162 euros mensuels bruts, selon eux. Le salaire d'une sage-femme hospitalière débute à 1 400 euros nets par mois.

Pour la CGT, "le changement statutaire doit intervenir après les salaires", tandis que FO estime que "l'immense majorité des sages-femmes ne demandent pas à être praticien hospitalier".

Partager cet article

Repost0

commentaires