Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 21:20

«Petite» filiale française de la société belge Thermic de Couvin (forte de 170 employés, et qui commercialise des appareils de chauffage sous la marque Nestor-Martin) la société Simocal à Signy-l'Abbaye emploie une vingtaine de salariés. A leur retour de vacances, les quelque vingt employés ardennais ont la mauvaise surprise de constater des retards voire des non-paiements de salaires. Pis, il n'y a plus alors de contact avec la maison mère…

Simocal, qui travaille des pièces par ébarbage qui repartent ensuite vers Couvin, compta jusqu'à 70 salariés dans les années 90. Après un regain d'activité avant l'été, ce sentiment d'abandon avait donc conduit les salariés ardennais à saisir les prud'hommes en référé. Ceux-ci viennent de leur accorder 200 euros au titre du préjudice subi (pour le retard dans le paiement des salaires qui ont finalement été versés).

«Cette décision est très satisfaisante car même si le salaire a finalement été régularisé en cours de procès, il est relevé le retard fautif de l'employeur et l'indemnisation d'un préjudice financier. De plus cette ordonnance sera précieuse pour faire valoir les droits des salariés en cas de danger sur leur emploi».

Partager cet article

Repost0

commentaires