Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 12:10

L'Agence régionale de santé de Champagne-Ardenne (ARS) vient de lancer une campagne d'analyse de l'eau distribuée via nos robinets pour déterminer le niveau de perchlorate d'ammonium qu'elle recèle. Or, si le perchlorate d'ammonium demeure utilisé par l'industrie, sa plus grande application est celle des munitions explosives. Dès lors, la Marne et les Ardennes ne peuvent être épargnés par cette présence…

D'ailleurs, il convient de souligner que les autorités sanitaires du Nord-Pas-de-Calais, autre théâtre du conflit de 14-18, ont détecté des concentrations anormales depuis septembre 2011. Après, un an d'analyses, l'origine industrielle de cette pollution y a été écartée. En analysant la cartographie des lieux les plus pollués, la transposition avec les zones de ligne de front de 14-18 a déterminé l'origine du perchlorate : les munitions de guerre. Une telle campagne d'analyses a simultanément été déclenchée dans l'Aisne, autre scène du conflit.

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Santé
commenter cet article

commentaires