Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 11:25

Double-Chooz.jpgLancée il y a dix ans, l’expérience Double Chooz est connue dans le monde entier. Ses 150 chercheurs se relaient dans les galeries de la centrale nucléaire ardennaise pour observer et comprendre le neutrino, une particule insaisissable, qui intrigue toute la communauté scientifique internationale. Au point que les physiciens de Chooz font souvent partie des noms avancés pour prétendre un jour au Nobel. Surtout depuis qu’ils se sont dotés d’un nouveau laboratoire (un «joujou» à 10 millions d’euros, hypersophistiqué, qui doit être livré au printemps), capable de détecter la fameuse particule.

Depuis la toute première expérience sur place, dans les années 90, les chercheurs peuvent loger au château d’Aviette, situé au cœur de la forêt à Rancennes, à cinq kilomètres des réacteurs. Or cette situation doit officiellement prendre fin le 31 décembre. Le conseil général des Ardennes, propriétaire de ce château séculaire depuis 1982, a en effet décidé de le vendre.

«C’était en 1982, peu de temps avant la décentralisation. Le préfet de l’époque a décidé que le conseil général rachèterait le domaine d’Aviette pour y installer des serres. Les cultures devaient profiter des eaux tièdes de la centrale… C’était oublier qu’entre la centrale et le domaine, il y a la Meuse et plusieurs kilomètres !» Bref le projet a été enterré, et le préfet a installé dans la belle demeure de pierre bleue… une compagnie de CRS, par crainte des manifestants antinucléaires.

Le château dominant la Meuse a été estimé à 450 000 euros par les Domaines. Deux offres ont été présentées, jugées insuffisantes. Le Département a donc décidé de relancer la procédure. Une chance pour les chercheurs, qui devraient bénéficier ainsi d’une sorte de trêve hivernale. Plutôt que se retrouver SDF à la fin de l’année, ils pourraient séjourner quelques mois supplémentaires.

Partager cet article

Repost0

commentaires