Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 16:39

L'histoire ne se répète pas au conseil des prud'hommes de Troyes pour les Olympia. Les 98 salariés licenciés en décembre 2009 après la mise en redressement judiciaire ou en mai 2010 lors du plan de cession à Tricotage des Vosges n'ont pas obtenu gain de cause.

Alors qu'ils comptaient imiter leurs 47 camarades licenciés lors du plan social de 2005 - ils avaient obtenus plus de deux millions d'euros au total -, l'ensemble de leurs demandes a été rejeté par les conseillers prud'homaux hier.

Une décision qui n'a rien d'anodine quand on sait que les salariés réclamaient chacun entre douze et quarante-huit mois de salaires d'indemnités supplémentaires, soit la bagatelle de quatorze millions d'euros au total !

Les juges troyens ont estimé que le plan de sauvegarde de l'emploi avait été suffisant au regard des capacités financières d'Olympia, que des offres de reclassement avaient bien été faites. Bref, les licenciements économiques étaient fondés et aucune indemnité supplémentaire ne peut être réclamée.

«On va aller faire du droit à la cour d'appel». «On ne lâchera rien. On ira jusqu'au bout», souligne l'une des anciennes salariées, une fois la déception passée.

Partager cet article

Repost0

commentaires