Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 12:50

Informés début février que la direction de leur entreprise hollandaise Hans Anders central division, implantée depuis 2007 à Reims, allait fermer son siège social rémois et son usine de montage de verres optiques entraînant le licenciement de 19 personnes, les salariés ont décidé de se défendre.

Hier matin, accompagnés par leur avocate, les salariés ont demandé au Tribunal de grande instance de Reims de suspendre ce plan social et de le reprendre à zéro pour plusieurs raisons.

Ils reprochent à la direction de leur entreprise le lunettier Hans Anders basé à Reims de "ne pas avoir respecté les procédures légales en matière de consultation des délégués du personnel."

Ils accusent la firme hollandaise de "refuser de communiquer ses résultats économiques depuis trois ans alors qu'elle justifie son départ de Reims pour des problèmes de compétitivité."

Dans l'impossibilité de demander l'annulation de ce plan, car ils appartiennent à une filiale de moins de cinquante salariés, les salariés, dont le groupe affiche pourtant 1 700 salariés, voudraient pouvoir bénéficier de toutes procédures existantes qui puissent notamment leur garantir un contrat de sécurisation professionnelle avec des possibilités de reclassement.

Le tribunal a mis l'affaire en délibéré au vendredi 6 avril, trois jours avant la date annoncée des licenciements.

Partager cet article

Repost0

commentaires