Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 10:53

Le méga projet éolien du Mont des Quatre faux, en suspens à cause de la présence de quelques éoliennes dans un périmètre de 30 km autour d'un radar militaire basé à Reims, verra-t-il le jour ?

Cette plus grande ferme éolienne d'Europe représente 47 aérogénérateurs d'une puissance de 7,7 MW, 100 emplois sur 20 ans pour en assurer la maintenance et 700 millions d'euros d'investissements) sur le territoire de sept communes du sud des Ardennes (Bignicourt, Cauroy, Hauviné, Juniville, Mont-Saint-Remy, La Neuville-en-Tourne-à-Fuy et Ville-sur-Retourne).

Un dossier devenu plus compliqué encore avec l'existence d'un autre parc éolien (six turbines) à créer sur le canton de Bétheniville (Marne) et lui aussi en contradiction avec la sécurité militaire !

L'ombre la plus persistante reste la perturbation engendrée par la présence des éoliennes à implanter dans la proximité immédiate (30 km) du radar militaire situé au nord de Reims sur l'espace aérien civil et militaire du quart Nord-Est de la France.

WindVision, le porteur du projet, va devoir étudier divers scénarios possibles avant de se prononcer et de transmettre de nouvelles études à la direction militaire si la rentabilité économique reste intéressante.

Sera-t-il encore possible de maintenir la globalité du projet initial (47 turbines) dans un calendrier acceptable ou réduire le programme à 19 ou peut-être 25 mâts si six éoliennes supplémentaires sont déplacées afin d'éviter la présence d'angles morts dans la zone du radar ?

Partager cet article
Repost0

commentaires