Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 18:39

«Les 10 MW du parc éolien du Moulin à vent font désormais partie de cette très grande famille formée par tous les parcs éoliens qu'Enel Green Power exploite dans le monde et rejoint les 170 MW d'origine éolienne que nous exploitons actuellement en France. Depuis sa mise en service, le parc éolien a produit environ 44 millions de kWh. Cette production, sans émission de gaz à effet de serre, a permis l'économie de 35 000 tonnes de CO2», a souligné le directeur général d'Enel Green Power France, filiale du groupe Enel, l'un des principaux fournisseurs d'électricité en Italie. Le groupe gère aussi le parc éolien de la Vallée de l'Arce et deux autres parcs en Haute-Marne.

Le sous-préfet de Nogent-sur-Seine, a pour sa part rappelé : «Avec le parc, que nous inaugurons aujourd'hui, et les 278 autres éoliennes en fonctionnement, ou en cours d'installation, l'Aube est l'un des premiers départements éoliens de France avec une puissance de 686 MW. Il faut rappeler que le plan régional climat air énergie, défini en concertation entre l'État et la Région, fixe au département de l'Aube un objectif de 690 MW. Cet objectif, vous l'avez compris, sera donc prochainement atteint».

Le maire d'Avant-lès-Marcilly, a fait part de sa déception : «La communauté de communes de l'Orvin et de l'Ardusson et le conseil général se partagent la plus grosse part du gâteau.  À la base, toutes les retombées devaient être pour les communes. Surtout que le dossier était vraiment porté par elles. Pour nos petites communes, c'est important. On n'a pas beaucoup de moyens. Mais c'est vraiment le seul bémol par rapport au projet».

Les dispositions législatives ont fait évoluer la répartition des retombées financières telles qu'elles avaient été présentées au tout début du projet aux élus : «Pour une éolienne, il y a environ 15 000 € de retombées financières : 4 000 € pour la commune, 7 000 € pour la communauté de communes et 3 000 à 4 000 € pour le conseil général».

Partager cet article

Repost0

commentaires