Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 20:05

En Champagne-Ardenne, le nombre de chômeurs (n'ayant pas travaillé du tout) est en baisse de 0,4% (soit 272 demandeurs d'emploi en moins) sur le mois de décembre 2011, par rapport à novembre 2011. Le chiffre plus inquiétant est la hausse de 7.7% sur l'ensemble de l'année 2011, soit 2 points de plus qu'au niveau national.

Les chiffres du chômage délivrés hier par la Direction régionale de l'emploi (Dirrecte) et Pôle emploi pour les Ardennes font état d'une certaine stabilité avec un recul de 0,1 % pour les demandeurs d'emploi de catégorie A à la fin décembre par rapport à novembre. Soit très exactement 21 personnes en moins (sur un total de 14 423). Les moins de 25 ans et les plus de 50 ans demeurent toujours les plus touchés. Sur un an cependant, la situation ardennaise (+ 8,8 %) demeure bien plus dramatique que sur le plan national (+5,6 %). La livraison mensuelle est plus préoccupante si l'on inclut les chômeurs ayant une activité même très partielle : Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A, B, C s'établit à 21 373 dans le département des Ardennes, fin décembre. Ce nombre augmente de 0,5 % (+ 100). Sur un an, il augmente de 8,9 %». Moins bien que pour la région, où les chiffres sont respectivement de +0,1 % et +7,9 %.

Les données publiées pour la Marne marquent une stagnation des inscrits à Pôle emploi. Néanmoins, sur l'année 2011, l'augmentation affiche un terrible + 7 %, supérieur aux chiffres nationaux (+ 5,6 %). Avec une baisse de 0,5 % en catégorie A et un recul de 0,1 % en catégories A, B et C, la Marne évite de terminer l'année 2011 au plus haut en terme de chômeurs. Ces petites baisses, respectivement de 132 et 48 personnes inscrites en moins, ne peuvent cacher les terribles douze derniers mois vécus sur le marché de l'emploi dans le département. Avec 7 % de chômeurs supplémentaires en catégorie A (1 591 inscrits en plus) et 7,6 % si l'on ajoute les catégorie B et C (2 687 personnes en plus à Pôle emploi), la Marne compte désormais 24 375 chômeurs et même 38 239 (total des catégories A, B et C). Des progressions qui s'avèrent identiques aux statistiques régionales (+ 7,7 % en A et + 7,9 % en A, B et C) mais plus marquées que pour la France métropolitaine (+ 5,6 % aux deux statistiques).

On comptait fin décembre dans l'Aube14 485 demandeurs d'emploi de catégorie A (immédiatement employables), soit une progression modeste de 0,1 % d'un mois sur l'autre. Depuis trois mois, ces chiffres ne bougent plus, comme s'ils étaient figés sur une ligne de crête. Les chiffres ont bondi de 10,4 %. En décembre 2011, l'Aube comptait 1 300 chômeurs de plus que l'année précédente. La dégradation est intervenue en juin et rien, surtout pas le regain de la crise, n'a permis de l'enrayer. Si l'on additionne toutes les catégories de demandeurs d'emploi, l'étendue de la hausse est identique : + 9,54 % sur un an. L'Aube compte ainsi 21 845 demandeurs d'emploi, toutes catégories confondues. Un chiffre qui renvoie aux années quatre-vingt-dix.

Du côté de la Picardie, avec 98 800 chômeurs comptabilisés en décembre 2011 contre 93,3 en 2010, le chômage progresse de 5,9%. Comme en Champagne-Ardenne, cette progression est plus importante qu'au niveau national. Bilan: la Champagne-Ardenne et la Picardie sont des régions plutôt mal lôties.

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Politique et social
commenter cet article

commentaires