Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 14:57

Depuis le versement de leur salaire de juin à la mi-juillet, les (ex)-salariés des boulangeries Laroche à Saint-Quentin n'ont rien perçu.

Pour rappel, les boulangeries Laroche ont été placées en liquidation judiciaire le 7 juillet dernier. Cinq des treize salariés ont accepté un contrat de sécurisation professionnel (CSP), qui comprend un parcours d'accompagnement pour le retour à l'emploi ou une reconversion. Leur licenciement est effectif depuis le 2 août. Les huit autres sont en préavis de licenciement jusqu'au 16 septembre.

Les 13 se sont présentés hier chez le mandataire judiciaire pour obtenir leurs salaires de juillet. Du fait de la situation de l'entreprise, l'assurance de garantie des salaires (AGS) doit assurer le paiement des salaires et indemnités. Mais encore faut-il que les papiers, signés par le juge-commissaire, lui soient fournis et il y a eu beaucoup de retard.

Pour les 8 en préavis de licenciement, il restera à payer le mois d'août et la première quinzaine de septembre.

Partager cet article

Repost0

commentaires