Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 15:43

éolienRTE, le Réseau detransport d'électricité, est une société anonyme et «indépendante», dont le capital est détenu par EDF. Pour ce gestionnaire des autoroutes de l'électricité, il s'agit de relayer les ambitions européennes de mix électrique. En introduisant davantage d'énergies renouvelables (EnR).

Dans ce domaine, la Champagne-Ardenne fait figure de bon élève. Avec 2 246 GWh produits en 2012, «c'est devenu la première région de France pour l'éolien». Si la Picardie n'est pas loin derrière, la Champagne-Ardenne a connu une progression de sa production éolienne de 34,1 % en 2011 ! D'ici 2020, cette production devrait avoir plus que doublé, pour atteindre 2 866 MW. C'est du moins l'objectif inscrit dans le Plan climat énergie régional.

Pour RTE, en fonction de pics deCentrale solaire de Romilly consommation, et de l'énergie disponible qui, en l'occurrence ne se stocke pas avec l'électricité, la transition énergétique passera par une gestion plus fine et optimisée. Ou comment tirer davantage d'énergie des éoliennes quand le soleil ne brille pas sur les panneaux solaires. Et inversement. Ou utiliser les sources hydrauliques, sans négliger l'appoint d'énergies fossiles.

Dans une région qui compte deux centrales nucléaires (Chooz, dans les Ardennes et Nogent-sur-Seine, dans l'Aube), cette source de production électrique reste dominante. Et de façon écrasante : 34 323 GWh sur 38 209 GWh en 2012. Soit 89,8 % de la production totale, très loin devant l'éolien (5,9 %), l'hydraulique (2,7 %), ou plus encore le photovoltaïque (0,2 %).

Centrale de Chooz BLa production régionale d'origine nucléaire a pourtant enregistré une baisse de 14,2 % l'an passé. En cause, «un cycle de maintenance estival rallongé».

En 2012, la consommation champardennaise d'électricité a fait un petit bond de +2 %. En raison d'un hiver rigoureux, plus sûrement que d'une activité économique freinée par la crise. La consommation des particuliers et des professionnels a ainsi suivi une hausse de +8,8 %, alors que la grande industrie et les PME/PMI ont réduit la leur, : respectivement de -5,4 % et -1,8 %.

Cette année, Réseau de transport d'électricité va continuer d'investir dans la région, à hauteur de 28 millions. Un grand nombre de projets concernent la poursuite des réseaux de raccordement des nouvelles éoliennes. L'un des chantiers majeurs porte sur la reconstruction de la ligne à 400 000 volts située entre Charleville-Mézières et Reims. Cet investissement de 105 millions est prévu pour une mise en service en 2016.

Partager cet article

Repost 0
Published by lechatnoir51 - dans Infos nucléaires
commenter cet article

commentaires