Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 18:11

Le énième «Plan de mobilisation pour l'emploi» est en vigueur nationalement depuis le 1er mars dernier.

La préfecture de la Marne vient de faire un bilan d’étape.

Les chômeurs «sans aucune activité» ont diminué de 0,1 % (28 inscrits en moins…) depuis le 1er mars (+ 0,3 % en un an), soit 22 372 personnes inscrites à fin mai. Quant aux demandeurs d'emplois des catégories A, B et C, «sans emploi ou exerçant une activité réduite mais en recherche d'emploi», il augmente de 3 % depuis le 1er mars (+ 6,7 % en un an), soit 36 805 personnes. Cette envolée de la précarité est corroborée par celle de l'emploi intérimaire : + 19,4 % en un an dans la Marne (+ 38,1 % sur la région), pour lequel aucune mesure ne permet de connaître sa proportion à déboucher sur un emploi durable.

• Chômage des jeunes

Dans la région, on se félicite de faire passer le nombre d'apprentis de 8 800 à 10 000 en 2015. Quant aux offres de formation en alternance, elles progressent de 24 % en un an.

• Demandeurs longue durée

8 700 personnes n’ayant aucune activité sur les douze derniers mois avaient été identifiées au 31 décembre dernier dans la région. 90 % d'entre elles ont été reçues par Pôle Emploi, les autres participaient à des missions de courte durée. 60 % d'entre elles se sont vues proposer un emploi. Au final, un tiers des personnes reçues a repris un emploi ou est entré en formation.

• Formation

Tout public confondu, et pas uniquement les jeunes ou les chômeurs de longue durée, depuis le début d'année, Pole Emploi Champagne Ardenne a financé 1 800 places de formation. De plus, 720 mesures d'adaptation au poste de travail ont été effectuées et 130 contrats de professionnalisation financés.

• Les contrats aidés progressent

Quant aux dispositifs de contrats aidés (Contrat accompagnement ou initiative), pour les chômeurs de longue durée et les allocataires du RSA, leur nombre devrait encore dépasser les 11 000 sur l'année pour la région. Sauf qu'ils ne débouchent que pour 30 % des cas sur un emploi pérenne selon une moyenne nationale. Enfin, si le plan régional de mobilisation pour l'emploi ne prévoyait rien pour les chômeurs de plus de 50 ans, «un plan seniors pourrait voir le jour dès la rentrée». La lecture des dernières données disponibles, à fin mai, fait état d'une augmentation régionale de 18,6 % en un an (18,2 % pour la Marne), portant l'augmentation à 55 % depuis début 2008. «C'est très préoccupant» alors que, simultanément, les durées de cotisations s'allongent encore avant de pouvoir bénéficier de la retraite à taux plein…

Par ailleurs, on apprenait que les CDI sont une denrée rare, très rare dans le Sud-Ouest marnais. Et le chômage se porte encore trop bien. Il augmente toujours : le nombre de demandeurs d'emploi accuse une hausse de 3,9 % à la fin avril (par rapport aux chiffres d'avril 2010). Les points négatifs restent les mêmes : les seniors sans emploi et les chômeurs de longue durée, dont le nombre augmente. Ceux-là ont visiblement encore beaucoup de mal à trouver un emploi. Le nombre de personnes qui ont une activité, même de quelques heures par mois, augmente. Et l'intérim redémarre.

Partager cet article
Repost0

commentaires