Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 09:22

Dans les Ardennes, le pourcentage de jeunes (18-25 ans) n'ayant ni en emploi et n'étant ni scolarisés, ni en formation  dépasse les 30 %. Seule une poignée de départements, dont certains sont ceux de l'outre-mer, affichent des chiffres aussi catastrophiques.

Au sein même des Ardennes, le secteur de la Pointe affiche des statistiques supérieures à la moyenne. Tous les indicateurs socio-économiques pointent la paupérisation et la précarité de ce territoire.

Selon les derniers chiffres, 749 demandeurs d'emploi - toutes catégories confondues - sont officiellement recensés sur le canton de Givet.

En 2008, l'Insee comptait 3 159 actifs, contre 1 227 inactifs - taux d'activité : 72 %. La pénurie d'emplois se ressent également sur le revenu net moyen à Givet : 17 917 euros annuels contre 19 242 dans le département.

De son côté, la chambre de commerce et de l'industrie, en 2012, décomptait 266 entreprises - dont 256 en employaient moins de 20 salariés - sur le territoire de Givet ; il y en avait 278 en 2009.

Selon la Caisse d'allocations familiales, 30 % de ses allocataires sur le territoire de Givet perçoivent le RSA (417 euros) : c'est six points de plus que dans le reste du département.

Enfin, le canton de Givet a vu sa population à la fois diminuer et vieillir, double phénomène pouvant s'expliquer par le taux de chômage et la nécessité pour les jeunes de partir pour trouver un emploi.

Et dire qu'on avait fait croire que la centrale nucléaire de Chooz créerait des emplois...

Partager cet article

Repost0

commentaires